• Tag masculin

    Résultats pour la recherche du tag masculin :
  • ...l'avoir longtemps été à tout consensus sur la détermination de son genre : si l'Académie l'a toujours marqué masculin, Richelet l'indique féminin et Trévoux... les deux à la fois. Ce qui fit dire à l'écrivain Charles Nodier, dans son Examen critique des dictionnaires de la langue...

    Lire la suite...

  • ...tresser des lauriers à une plume venue buter sur le genre du mot éloge , lequel, rappelons-le avec force, est du masculin, au singulier comme au pluriel :  «  Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur » (Beaumarchais) ; «  Il fallait seulement que les éloges fussent...

    Lire la suite...

  • ...aventure, brûlure, chaussure, culture, écriture, griffure, moulure, voiture, etc. ) (1) , augure est du genre masculin, qu'il désigne le prêtre qui était chargé dans l'Antiquité de prendre les auspices ou le présage lui-même : Un heureux, un fâcheux augure. Tout cela n'est pas de bon...

    Lire la suite...

  • ...de gramme ressortissant au registre technique, ledit substantif se trouve plus souvent qu'à son tour employé au masculin, même par nos meilleurs écrivains : « Sachez, maître Dutocq, que tous les anagrammes connus ont été accomplis » (Balzac) ; « Un autre (...) se contenta de...

    Lire la suite...

  • ...rafraîchissante unanimité, les dictionnaires usuels et les ouvrages de référence consultés le donnent masculin ? « L'oxygène pur est dangereux à respirer » (Girodet) ; «  oxygène liquéfié  » (Académie) ; « L'oxygène a été découvert par Scheele et Priestley » (Larousse)....

    Lire la suite...

  • ...Se jeter une carte à la figure, quel camouflet ! Car que peut donc désigner ce pique -là, à la violence toute masculine, si ce n'est la couleur du jeu de cartes ? Il en eût été autrement si l'on avait en toute logique opté pour le féminin : une pique (déverbal de piquer ), entendez une...

    Lire la suite...

  • ...apocope, la kalach (sans majuscule, puisqu'il s'agit dans les deux cas du nom commun) − souffle en rafales sur la Toile. Mais le masculin n'est pas rare chez les spécialistes ; témoin cette Histoire du kalashnikov de Jean Huon (notez la variante orthographique). D'autres encore (dont...

    Lire la suite...

  • ...position de Larousse, Robert, Littré et l'Académie. Aussi ne voit-on pas au nom de quel principe notre époque nous servirait tout à coup un masculin à la friture bien indigeste. Remarque : Quant à ceux qui, à l'instar du Wiktionnaire, se réclament d'Abel Boyer – lexicographe français...

    Lire la suite...

  • ...reconnaissons que Hanse, lui-même, s'est longtemps pris les nageoires dans le filet en considérant orque comme un nom masculin («  L'orque est très agressif »), au risque de se faire harponner par Alain Rey qui, dans son Dictionnaire historique , lance cette condamnation sans appel :...

    Lire la suite...

  • ...grec aêr , « air ») et du substantif féminin gare , prend le genre de ce dernier, sur le modèle de aéroport (masculin), autoroute (féminin), etc. Logique, me direz-vous. André Thérive constate pourtant qu'en présence d'un substantif formé d'un premier élément grec et d'un mot...

    Lire la suite...