• Tag anglicisme

    Résultats pour la recherche du tag anglicisme :
  • ...besoin de préciser que d'aucuns n'ont pas manqué de soupçonner l'influence de la perfide Albion derrière cette extension de sens ? «  Improbable s'entend çà et là comme synonyme de surprenant, il s'agit en fait d'un anglicisme, l'adjectif français ne désignant que ce qui n'est pas sûr,...

    Lire la suite...

  • ...eher ein archaismus [probablement considéré à tort comme un germanisme ; c'est plus un archaïsme] » (Wartburg, 1962), « [...] les items qui ont été considérés parfois comme des germanismes parfois comme des régionalismes : visiter quelqu'un  » (Jean-Michel Eloy, 1995), « En...

    Lire la suite...

  • ...plupart, québécois − sont les observateurs à tenir l'acception péjorative de l'adjectif pathétique pour un anglicisme sémantique : « L'emploi de pathétique est critiqué comme synonyme non standard de lamentable, médiocre, minable, navrant, pitoyable  » (dictionnaire Usito), « En...

    Lire la suite...

  • ...répandu dans les médias aussi bien au Québec qu'en France : Il est dévasté par cette terrible nouvelle . Il s'agit d'un anglicisme de sens » (Lionel Meney, 2019). Bref, résume le Portail linguistique de l'Institut d'assurance de dommages du Québec : « On ne peut jamais dire que...

    Lire la suite...

  • ...partager employé dans le sens de "diffuser des ressources ou les rendre accessibles à plusieurs internautes" » (Emmanuelle Samson). Nous aurions donc affaire à un anglicisme qui se serait récemment propagé dans le jargon de l'Internet et des réseaux sociaux. Voire. Car, à y regarder de...

    Lire la suite...

  • ...même masquées, n'est pas en odeur de sainteté chez les spécialistes de la langue : « Sur le modèle de [l'anglicisme] Être en charge de , on trouve aussi Être en responsabilité de ou Être en capacité de [qui remplacent trop souvent les expressions justes Être chargé, responsable,...

    Lire la suite...

  • ...rassurer . » Mais voilà qu'une nouvelle condamnation s'abat sur le malheureux sécuriser  : son emploi au sens de « rendre plus sûr, plus stable », avec un complément direct de chose et non plus de personne, serait un affreux anglicisme ! « À raison de dix occurrences toutes les cinq...

    Lire la suite...

  • ...suivants : mettre en doute, douter de, contester, mettre en question et s'interroger sur [quelque chose]  » (Office québécois de la langue française), «  Questionner des faits est un anglicisme » (Centre de communication écrite [CCE] de l'Université de Montréal), « [L'idée de point...

    Lire la suite...

  • ...« Supporter l'équipe fanion » ( Le Grand Écho du Nord de la France , 1922). Pour autant, il ne saurait s'agir à proprement parler d'une reprise du sens ancien, comme le laisse entendre le Dictionnaire historique (« Cette idée de soutien s'exprime à nouveau au XX e  siècle par...

    Lire la suite...

  • ...On notera que le patient anglais dit aussi to contract a disease  (« gagner, contracter, attraper une maladie », selon le Royal Dictionary d'Abel Boyer, 1699). (2) « On évitera également d’employer l’anglicisme Développer un cancer  » (rubrique Dire, ne pas dire , 2013). (3) Encore...

    Lire la suite...