• Ils se sont donnés le mot

    Ils se sont donnés le mot

    « Les porte-parole du gouvernement allemand se sont donnés le mot pour faire retomber les attentes avant la visite prévue à Berlin du président français François Hollande, jeudi [23 août]. »

    (dépêche AFP servilement reprise sur liberation.fr, lesechos.fr, leparisien.fr, etc., le 20 août 2012)

     
    (photo Wikipédia sous licence GFDL par Jean-Marc Ayrault)


    FlècheCe que j'en pense


    Allez, un peu d'analyse grammaticale. Les porte-parole (orthographe traditionnelle) ou les porte-paroles (orthographe rectifiée) ont donné quoi ? le mot, complément d'objet direct placé après le participe passé donné, qui reste donc invariable. À qui ? à se, complément d'objet indirect mis pour les porte-parole(s). En d'autres termes, ils se sont donné le mot doit s'analyser comme ils ont donné le mot à eux-mêmes.

    Les mêmes remarques valent, je vous le donne en mille, pour les autres emplois de se donner comme pronominal réciproque : ils se sont donné rendez-vous, la main, la peine, un instant pour réfléchir, etc.


    Voir également le billet Accord du participe passé des verbes pronominaux.

    Flèche

    Ce qu'il conviendrait de dire


    Ils se sont donné le mot pour faire retomber les attentes.

     

    « Un mont majusculeOn en est pas moins homme »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    oger
    Mardi 28 Mars à 22:14

    Pour ma part j'aurais écrit " porte-paroles " . ( voir rectifications orthographiques recommandées depuis 1990 )

      • Mercredi 29 Mars à 00:05

        Je viens de modifier le billet en conséquence. Merci de votre remarque.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :