• Omelette finlandaise


    «  De nombreux parents inscrivaient leur enfants dans des écoles privés. Celles-ci ont aujourd'hui disparues (...) Dans chaque école, des assistants ou des professeurs formés à cet effet leurs sont dédiés (...) 60% font des études supérieurs » (à propos des recettes du modèle éducatif finlandais).

    (Libie Cousteau, sur lexpress.fr, le 31 octobre 2013) 
     

     

    FlècheCe que j'en pense

     
    Après le Danemark (voir le billet Aucun(s) frais), la Finlande ! Force est de constater que les pays nordiques ne réussissent décidément pas à nos journalistes. Jugez plutôt : confusion entre l'adjectif possessif leur et le pronom personnel invariable, accords approximatifs des adjectifs et des participes passés. Un vrai festival !

    Et si l'on envoyait en Finlande l'auteur dudit article faire un stage de remise à niveau... en français ?


    Remarque : Disparaître s'est construit avec avoir ou être selon que l'on souhaitait exprimer l'action (Le soleil a lentement disparu derrière les nuages) ou l'état résultant de cette action (Le soleil était depuis longtemps disparu lorsqu'il s'est mis à pleuvoir). De nos jours, l'usage de l'auxiliaire avoir s'est généralisé à tous les cas.


    Voir également les billets Accord du participe passé et Leur.

     

    Flèche

    Ce qu'il conviendrait de dire


    De nombreux parents inscrivaient leurs enfants dans des écoles privées.

    Celles-ci ont aujourd'hui disparu.

    Des assistants ou des professeurs formés à cet effet leur sont dédiés (ou mieux : sont affectés au soutien des élèves en difficulté).

    60 % font des études supérieures.

     

    « La majoritéDamné danois ! »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :