• Accord de vingt, cent et mille

    Rappel de la règle

    1. Les adjectifs numéraux cardinaux (= qui expriment un nombre) sont invariables sauf un (qui donne une au féminin), vingt et cent.

    2. Vingt et cent, en tant qu'adjectifs numéraux cardinaux, prennent un s quand ils sont précédés d'un nombre (ou d'un déterminant indéfini) qui les multiplie et qu'ils ne sont pas suivis d'un autre adjectif numéral cardinal.

    Deux cents euros, quatre-vingts ans mais Cent euros, mille cent euros (1100 ≠ 100x1000), vingt ans.
    Quelques cents élèves mais les cent élèves.

    3. Vingt et cent restent invariables si, en tant qu'adjectifs numéraux cardinaux, ils sont suivis d'un autre nombre (à l'exception de milliers, millions, milliards, qui sont des noms) ou s'ils sont employés comme adjectifs numéraux ordinaux (= comme abréviation pour vingtième et centième).

    Deux cent dix euros, quatre-vingt cinq ans mais quatre-vingts millions.

    Page quatre-vingt (sans s, car mis pour la quatre-vingtième page). Page deux cent.

    L'année mille neuf cent (= la mille neuf centième année). Dans les années quatre-vingt.

    J'habite au quatre-vingt, rue des vignes.

    Deux cent mille mais Deux cents millions (mille est un adjectif numéral, million est un nom).

    4. Mille est invariable en tant qu'adjectif numéral cardinal (on l'écrit alors parfois mil pour une date inférieure à 2000) mais varie quand il est employé comme nom (en tant que mesure de longueur).

    Mille mercis, deux mille euros.

    Vingt et un mille tonnes (un se rapporte à mille et non à tonnes) mais Vingt et une tonnes.

    L'an mil cinq cent.

    Ce bateau a parcouru deux milles à l'heure.

    Remarque : Mile (avec un seul l et prononcé maïl) est une unité de mesure anglaise que l'on ne confondra pas avec l'unité de mesure internationale mille.

    5. Millier (comme million et milliard) est un nom, qui prend normalement la marque du pluriel.

    Des milliers de personnes.

    Deux millions trois cent mille euros.


    On écrira donc cent euros (et non cents euros, comme on l'entend souvent), cent n'étant pas précédé d'un nombre qui le multiplie.

    De même, on écrira cent vingt (et non cent vingts), vingt n'étant pas précédé d'un nombre qui le multiplie (120 ≠ 100x20).

    Séparateur de texte

    Remarque 1 : En tant que nom, zéro et cent (pris pour « centaine ») varient.

    Des mille et des cents (dans cette expression, cent est un nom commun, pas mille → le nom correspondant est millier).

    Le nombre cent comporte deux zéros (zéro = nom variable) mais Il a fait zéro faute (zéro = adjectif numéral invariable).

    Remarque 2 : Les nombres allant de 1100 à 1999 peuvent se transcrire par addition ou par multiplication (voir également ce billet).

    Mille cinq cents (= 1000 + 500) ou Quinze cents (= 15 x 100).

    Remarque 3 : On notera que, selon la règle traditionnelle, seuls les nombres strictement inférieurs à cent s'écrivent avec un trait d'union (autrement dit, on ne met de trait d'union qu'entre les dizaines et les unités, jamais avant ni après cent et mille), à l'exception des formes construites avec la conjonction et (qui sert de trait d'union).

    Vingt-cinq mais Cent vingt-cinq.

    Vingt et un, quatre-vingt-un, cent un.

    Cependant, les Rectifications orthographiques de 1990 autorisent de lier par un trait d’union tous les éléments, sans exception, qui composent le nombre, lui conférant ainsi des allures... de petit train.

    Cent-quatre-vingt-cinq ans, trente-et-un.

    Dans l'expression d'une fraction, le trait d'union permet de faire la distinction entre le dix-millième (1/10 000) d'une somme ou une carte au dix-millième (au 1/10 000) et le dix millième (10 000e) visiteur d'une exposition ou les dix millièmes (dix fois le millième, soit le centième) de la population. On écrira sans trait d'union et sans exposant les trois cinquièmes (3/5, trois fois le cinquième), les sept huitièmes (7/8), etc.

    Remarque 4 : À l'oral, il convient de veiller au respect des liaisons. Il est aussi incorrect d'esquiver celles que l'on juge dangereuses (à la faveur d'un hiatus inapproprié) que de faire celles qui ne doivent pas l'être (en commettant un pataquès). On sera tout particulièrement attentif à celle – obligatoire, faut-il le rappeler ?, sous peine de laisser transpirer d'éventuelles lacunes orthographiques – entre l'adjectif numéral et le mot euro, susceptible de prendre la marque du pluriel même en ces temps de crise. Par ailleurs, on retiendra que le t de vingt s'entend dans vingt et un mais est assimilé à d dans vingt-deux (prononcé vindeu et non vintdeu, encore moins vintedeu). Quant au q de cinq et au x de six, ils ne se prononcent pas quand ces derniers sont immédiatement suivis d'un nom ou d'un adjectif commençant par une consonne ou un h aspiré.

    Cent euros, cinq cents euros (prononcez cen-teuros, cin-cen-zeuros).

    La guerre de Cent ans (prononcez cen-tans).

    Six élèves, vingt enfants (prononcez si-zélèves, vin-tenfants).

    Quatre-vingts hectares (h muet → prononcez zectares) mais Quatre-vingts homards (h aspiré → pas de liaison).

    Remarque 5 : Dans les emplois où l'adjectif numéral cardinal a valeur d'ordinal, on respectera la règle de l'invariabilité : page vingt et un (pour la vingt et unième page), dix heures vingt et un (mais vingt et une minutes). De même, on écrira l'équipe numéro un (et non numéro une), la numéro un (ellipse de la personne ou la chose qui porte le numéro un), ce sont les numéro un dans leur domaine, l'autoroute A1 (prononcé un et non une), etc. Toutefois, l'usage veut que la page un se dise... la une (sans majuscule).

    Remarque 6 : On se gardera de confondre billion (prononcez bi-lion), qui correspond désormais en français à un million de millions (1012), avec le terme anglais billion qui désigne le milliard (109). Par ailleurs, le symbole officiel de million est M (pour Méga) ; celui de milliard est G (pour Giga) et non Md. Toutefois, le code de rédaction interinstitutionnel privilégie dans certains contextes les abréviations Mio (pour million) et Mrd (pour milliard).

    Remarque 7 : On dit recommencer, reprendre à zéro mais partir, repartir de zéro (de rien, du début : on part de quelque chose).

    Remarque 8 : On notera l'invariabilité de net (comme de brut) employé adverbialement au sens de « toute déduction faite » (deux mille euros net mais les prix nets). Les avis sont partagés avec rond pris au sens de « exactement, tout juste » : deux mille euros tout ronds (Hanse, Girodet, Dupré) ou tout rond (Robert).

    Remarque 9 : On évitera de recourir au barbarisme les un an.

    Elle va avoir un an (au lieu de Elle va sur ses un an).
    On fête son premier anniversaire, sa première année (au lieu de On fête ses un an).

    Remarque 10 : Voir aussi les articles consacrés au Pluriel des nombres fractionnaires, à l'Accord avec un nom collectif et aux verbes Célébrer / Commémorer.

    Remarque 11 : Concernant le séparateur de milliers (typographie), voir ce billet.

     Quatre-vingtsQuatrevingt-Treize

     

     

     

     

     

     

     

    Quatre-vingts jours...

     

     

                                                      ...mais Quatrevingt-Treize, exception notable à
                                                           la règle traditionnelle d'emploi du trait d'union.

     

    « ParmiLoin s'en faut »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Gilles Paro
    Mardi 20 Mai 2014 à 13:05

    Bonjour,

    "Vingt et cent, en tant qu'adjectifs numéraux cardinaux, prennent un s quand ils sont précédés d'un nombre qui les multiplie et qu'ils ne sont pas suivis d'un autre adjectif numéral cardinal." (Je souligne ce dernier mot.)

    J'en déduis donc que dans les trois cents premières pages l'accord de cent est correct, puisque premier est un adjectif numéral ordinal, et non cardinal.

    Bien cordialement.

    2
    Mardi 20 Mai 2014 à 14:38

    C'est bien cela.

    3
    cricri
    Mercredi 15 Octobre 2014 à 12:30

    Bonjour, et si je dois écrire "une centaine" de million par exemple... il faut un "s" à million ? ou je l'accorde avec "une"

    4
    Mercredi 15 Octobre 2014 à 13:00

    On écrit : une centaine de millions (car il y a plusieurs millions).

    5
    Mercredi 15 Octobre 2014 à 19:45

    Il y a longtemps que je cherche à trouver la règle d'emploi des années dans: 1917 ou 1624 ou 1240; oralement, est-ce qu'il faut dire mil neuf cent dix-sept - seize cent vingt-quatre ou mil six cent vingt-quatre - mil deux cent quarante ou douze cent quarante ? Et pourquoi?

    Merci!

    6
    Vendredi 17 Octobre 2014 à 16:34

    Je vous invite à consulter ce billet.

    7
    Samedi 18 Octobre 2014 à 15:53

    Merci à Marc81, sa réponse, par l'entremise de son billet était tout ce que je demandais et plus encore...

    8
    Michel JEAN
    Mercredi 25 Février 2015 à 10:54

    R, sur notre billet d'euro point d's ???

    9
    Mercredi 25 Février 2015 à 11:11

    Voir ce billet.

    10
    Michel JEAN
    Jeudi 9 Avril 2015 à 10:02

    Bonjour Marc, les trois cents lits d'aveugles que Saint Louis instituait à son époque appelés "Quinze-Vingts; le [s] à titre de nom propre a-t-il encore aujourd'hui sa raison d'etre pour le chiffre "vingt" . Bye. Merci. Mich.

    11
    Jeudi 9 Avril 2015 à 10:53

    Hanse note : "Quatre-vingts et l'expression figée désignant un hospice, les Quinze-Vingts, sont des survivances de l'ancienne numérotation vicésimale."

    12
    Michel JEAN
    Vendredi 10 Avril 2015 à 09:58

    Merci Marc, c'est ainsi que s'écrivait , la raison aussi: [ayant vécu six vingts ans dans une santé toujours ferme.] Ok ,bye . Mich.

    13
    Couac
    Samedi 27 Juin 2015 à 15:50

    Bonjour. Suite à votre article du jour, renvoyant à celui-ci, j’ai été conduit à faire quelques recherches. Je dois dire en effet que les différents accords dans les tournures « quelques cents élèves » et « des cents élèves » m’ont surpris, et laissé pour le moins dubitatif. Après recherches, donc, je pense avoir compris ce contre quoi mon esprit achoppait, et j’en profite pour vous livrer les précisions suivantes qui devraient conduire à corriger une équivoque dans votre présentation des règles d’accord :


     


    « Quelques cents élèves » est, à la rigueur, une incorrection tolérable (je vous en exposerai ci-après les raisons), cependant, à la supposer valable au même titre que « quelque cent élève » (que nous verrons ensuite) qu’en est-il au niveau du sens ? Car les deux tours n’ont simplement pas le même sens : « Quelques cents élèves » se rapproche très sensiblement de « quelques centaines d’élèves » (tournure beaucoup plus naturelle et usitée, l’on en conviendra), avec toutefois une nuance, ce me semble : dans le premier cas, il existe plusieurs groupes comptant exactement cent élèves, l’imprécision étant portée sur le seul nombre de ces groupes. Dans le second cas, en revanche, l’imprécision est double : elle porte d’une part sur le nombre de groupes, mais d’autre part sur la composition de ces groupes – c’est ce qui procède du sens de « centaine ».


     


    « Quelque cent élèves », très correct, est en revanche bien différent, puisqu'il signifie : « environ cent élèves », ou bien encore, « une centaine d’élèves », tournure qui semble la plus naturelle, du moins la plus courante.


     


    En conclusion :


     


    « Quelques cents élèves » équivaut peu ou prou à « quelques centaines d’élèves »,


     


    TANDIS QUE


     


    « Quelque cent élèves » signifie « une centaine d’élèves ».


     


    L’on notera que, si le second tour appartient clairement à la langue écrite, littéraire, le premier est quant à lui devenu, ce me semble, très exceptionnel et relève d’un usage vieilli et précieux, voire de l’archaïsme.


     


    En seconde remarque, et c’est ici, à mon sens, qu’une amélioration par un éclaircissement pourrait être apportée à votre présentation, les natures grammaticales de « cent » comme de « quelque » diffèrent d’une tournure à l’autre ; en commençant par la plus simple…


     


    « Quelque cent élèves » : « Quelque » invariable devant un adjectif, considéré comme un adverbe ; quant à « cent », il est traité, comme la plupart du temps, en tant qu’adjectif numéral cardinal. Pas de difficulté.


     


    EN REVANCHE


     


    « Quelques cents élèves » ; cette fois – et c’est contre-intuitif – cent doit être considéré non pas comme adjectif numéral cardinal, mais bien comme substantif. Pour s’en convaincre, l’on peut consulter la page lexicologique du CNRTL consacré à CENT (paragraphe II-C.) qui donne CENT comme substantif avec pour définition « ensemble d’environ cent unités » et en exemple « Séparés par plusieurs cents mètres d'intervalle (Fromentin, Dominique,1863, p. 5). ». Par conséquent, « quelque » précédent un substantif (non plus un adjectif) doit être considéré ici comme un adjectif indéfini, et varie donc en genre et en nombre. (C’est sur ce point que votre point de règles semble présenter une petite fausseté).


     


    OR, la bonne grammaire commande, et impose – et c’est justement pourquoi l’on a du mal à saisir cet accord – de ne pas juxtaposer deux substantifs. Ce qui crée la confusion, et ce qui fait la difficulté de l’accord, c’est que soit l’usage ou d’audacieux écrivains, sans aucun doute pour des raisons d’euphonie, ont parfois procédé à la suppression de la préposition « de » qui semblait pourtant s’imposer pour la formation régulière du complément du nom, afin de caractériser la nature du « groupe de cent éléments » considéré ; d’autres citations, plus respectueuses de la grammaire, donc plus logiques dans leur construction, conservent d’ailleurs la préposition : « Une fontaine, où s'écrasaient un cent de soldats (Benjamin, Gaspard,1915, p. 69).Un cent de beaux vers politiques (A. Suarès, Voyage du Condottière,t. 3, 1932, p. 21). » (citations reprises du CNRTL). L’on pourrait ainsi dire, de façon certes plus sonore, « Quelques cents soldats », « Quelques cents vers politiques », mais de façon bien plus correcte, « Quelques cents de soldats », « Quelques cents de vers politiques » et… « Quelques cents d’élèves » !


     


     


     


    Ainsi, en mettant en relief la nature substantive de « cent », l’accord se justifie de lui-même, de manière évidente.

    14
    Samedi 27 Juin 2015 à 16:57

    Nous sommes tous d'accord pour dire que le nom cent, pris au sens de "centaine", varie : Des mille et de cents. Pour autant, Hanse ajoute : "À distinguer de faire quelques cents mètres, où cent, multiplié par l'indéfini quelques au lieu de l'être par un nombre précis, est traité comme dans quatre cents mètres." Grevisse confirme : "Vingt et cent multipliés prennent un s quand ils terminent le numéral cardinal (...) Ceci s'applique aussi au cas où le multiplicateur est des ou un déterminant indéfini." Et l'auteur du Bon usage de citer Balzac (Pouvez-vous me prêter quelques cents francs ?) et Fromentin, justement (Quoique séparés par plusieurs cents mètres d'intervalle), sans y voir là – contrairement au TLFi – un emploi substantivé...

    15
    Giorgio
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 10:40

    Est-il possible de retracer l'origine de cette propension qu'auraient, dans le monde des média, certains lecteurs de nouvelles ou commentateurs de l'actualité, à se convaincre que pour bien informer les auditeurs qu'un objet coûte  "cinq cents euros " , il faut prononcer : cin-cen-euros).


    Merci.  Giorgio.

    16
    Jeudi 23 Juillet 2015 à 17:03

    Pour la prononciation de cinq, rien que de très normal : "le q ne se fait pas entendre devant un mot commençant par une consonne : cinq centimes, dites : sin centimes" précise Littré.
    Pour cent et euro, hélas...

    17
    Alain25
    Jeudi 30 Juillet 2015 à 00:06

    Je disais à mes élèves : "rapprocher euro et an ( année)"

    Vous dites : cent ans ( san-tans ) vous direz cen-teuros, cen-tidées, cen-tyeux ...

    Pour vingt ans, vous dites vin-tans et non pas vin-an donc vous ne direz pas vin-euros

    Vous parlez d'une personne de quatre-vingts ans (quatre-vin-zans), alors dites quatre-vin-zeuros.

    Pour trois cents ans vous ne dites pas trois cen-ans, donc dites trois cen-zeuros.

    Idem pour mille cent ans et mille sept cents ans.

    Je pense que ça les aidait beaucoup.

    18
    Jeudi 30 Juillet 2015 à 10:17

    Merci de cette utile suggestion.

    19
    ladegail
    Vendredi 25 Septembre 2015 à 12:53

    Bonjour,

    Un ami m'affirme qu'on écrit, certes,  j'ai pris deux cents poissons mais qu'on doit écrire j'en ai pris deux cent.

    Je ne connais pourtant pas de règle permettant de se dispenser d'un s final dans la seconde phrase ?? 

    Qui de nous deux a raison ? Merci de lever ce doute insoutenable.

     

    20
    Vendredi 25 Septembre 2015 à 13:52

    Tout porte à croire que votre ami confond avec la règle d'accord du participe passé précédé de en (voir ici) : Les deux cents poissons que j'ai achetés mais Des poissons, j'en ai acheté deux cents (de préférence à j'en ai achetés deux cents).

    21
    ladegail
    Lundi 28 Septembre 2015 à 16:33

    Merci beaucoup ! Nous écrivions, en effet, tous deux : Des poissons, j'en ai acheté. Notre désaccord ne portait que sur deux cent(s) .

    22
    MGI
    Samedi 26 Mars 2016 à 23:02
    Le nombre vingt prend un "s" dans quatre vingt. Qu'en est-il quand j'écris cent quatre vingt... Perso,je mets un "s" mais une personne me dit que non. Qui de nous deux a raison? Merci de votre réponse.
      • Dimanche 27 Mars 2016 à 00:42

        On écrit : cent quatre-vingts mais cent quatre-vingt-six.

    23
    MGI
    Dimanche 27 Mars 2016 à 07:40
    Merci de votre réponse. Bonnes fêtes de Pâques...
    24
    Issa
    Samedi 7 Mai 2016 à 12:43
    J'aimerais remercier Monsieur qui n'a de cesse de toujours nous apprendre à bien parler français !

    Merci beaucoup !
    25
    Bea
    Dimanche 5 Juin 2016 à 04:31

    Doit-on écrire trente et un an (singulier) ou bien trente et un ans (pluriel) ?

    Merci par avance.

      • Dimanche 5 Juin 2016 à 10:36

        Le pluriel commence à 2 en français. Donc on écrira : 31 ans, trente et un ans.

    26
    cpalleau
    Mercredi 27 Juillet 2016 à 15:40

    bonjour,

    faut il écrire huit cent vingt ou huit cent vingts ???

    merci de votre réponse

      • Mercredi 27 Juillet 2016 à 23:47

        Comme indiqué ci-dessus, vingt ne prend un s que lorsqu'il est précédé d'un nombre (ou d'un déterminant indéfini) qui le multiplie et qu'il n'est pas suivi d'un autre adjectif numéral cardinal.
        120 n'étant pas égal à 100 x 20, on écrira : cent vingt, d'où huit cent vingt.

    27
    Alex07
    Vendredi 23 Juin à 22:53
    Bonjour, comment faut-il prononcer "101000 pièces"?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :