• Elle s'est attirée les foudres

    Elle s'est attiré les foudres

    « Une entreprise s'est attirée les foudres des Sanctuaires de Lourdes (...) en commercialisant sur Internet des produits de beauté à base d'eau de source de la grotte de Massabielle. »
    (Isabelle de Foucaud, sur lefigaro.fr, le 17 novembre 2012)

     (photo Wikipédia sous licence GFDL par Ireneed)
     

    FlècheCe que j'en pense


    Par quel miracle le participe passé du verbe s'attirer se trouve-t-il ici accordé avec son sujet ?

    Reprenons le problème à la source. L'analyse grammaticale ne présente aucune ambiguïté : une entreprise a attiré à elle les foudres, complément d'objet direct placé après le participe : celui-ci reste invariable.

    Mais on écrira correctement : Les réflexions que l'entreprise s'est attirées. Les particules se sont attirées pour former un amas.

    À trop vouloir en faire, notre journaliste risque de s'attirer les foudres du dieu de la grammaire...

    Voir également le billet Accord du participe passé des verbes pronominaux.

     

    Flèche

    Ce qu'il conviendrait de dire


    Une entreprise s'est attiré les foudres des Sanctuaires de Lourdes.

     

    « On est pasPrémisses / Prémices »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :