• Adjectif ou participe présent ?

    La confusion est fréquente entre l'adjectif verbal et le participe présent sur lequel il est formé,  notamment pour les verbes se terminant en -ger, -guer et -quer pour lesquels l'adjectif et le participe présent diffèrent par l'orthographe mais pas par la prononciation (ce sont des homophones) : -geant → -gent, -guant → -gant, -ant → -ent, -quant → -cant.

    Il convient de les distinguer, afin de les orthographier et les accorder correctement − l'adjectif s'accordant en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte, contrairement au participe présent qui est invariable (1).

    AstuceVoici la méthode que nous vous proposons :

    • si le mot analysé peut être remplacé par un adjectif qualificatif ou mis au féminin, il s'agit de l'adjectif verbal → accord.

    • sinon il s'agit du participe présent → on conserve généralement le radical du verbe + -ant (marque du participe présent) et on ne fait pas d'accord.

    • Pour déterminer l'orthographe, on retiendra que, le participe présent étant invariable, tout féminin se terminant par le son [ghante] ou [kante] est un adjectif ou un nom et s'écrit -gante / -cante.

     

    Le personnel navigant est en grève (le personnel « embarqué » ou l'équipe « navigante » → c'est un adjectif → accord).

    Des bateaux naviguant sur les flots (on ne peut pas remplacer naviguant par un adjectif ni le mettre au féminin → c'est un participe présent → on conserve le radical navigu- du verbe naviguer et on ne fait pas d'accord).

    Ces arguments sont peu convaincants (ces arguments sont peu « pertinents » ou ces explications sont peu « convaincantes » → adjectif → accord).

    Il est parvenu à ses fins en me convainquant (on ne peut pas remplacer convainquant par un adjectif ni le mettre au féminin → participe présent → pas d'accord).

    C'est un homme négligent (c'est une femme « négligente » → adjectif → accord ; du reste, cette graphie ne peut être celle d'un participe présent qui se termine toujours par -ant !).

    C'est en négligeant son travail qu'il a échoué à son examen (participe présent → radical du verbe négliger + -ant et pas d'accord).

    Je me suis réveillé en suffoquant (participe passé). L'air était suffocant (adjectif).

    Sa colère allait croissant (participe présent).

    (1) On notera toutefois que le participe présent était autrefois variable, comme en témoignent encore certaines locutions figées de la langue juridique : toutes affaires cessantes, séance tenante, des ayants droit…

    Séparateur de texte

    Remarque 1
    : Au participe présent fabriquant ne correspond pas d'adjectif verbal mais le nom fabricant avec un c (contrairement à trafiquant et à pratiquant, qui conservent qu dans les deux formes).

    Remarque 2 : Notez que exigeant et obligeant sont non seulement homophones mais également homographes comme participes et comme adjectifs (ils se prononcent et s'écrivent de la même façon), ce qui ne facilite pas toujours la distinction. Du reste, l'apparente incohérence qui semble avoir présidé à la formation des familles exigeant/exigence, obligeant/obligeance et négligent/négligeant/négligence trouve sa justification – comme souvent en français – dans des considérations étymologiques (selon que c'est le verbe ou le nom qui a servi de modèle aux autres éléments de la série).

    Astuce

    Moyen mnémotechnique concernant les adjectifs : Un homme exigeant exige le a que néglige un homme négligent.

    Remarque 3 : Dans la locution soi-disant, disant est un participe présent et reste donc invariable (voir l'article consacré à soi-disant).

    Remarque 4 : Après avoir longtemps fluctué, l'usage veut désormais que l'on distingue l'adjectif formé sur le participe présent résidant [Le lieu où elle est résidante. Les membres résidants d'une académie (par opposition aux membres correspondants)] du nom résident (avec un e), désignant une personne établie à l'étranger (Les résidents français en Angleterre). À cette ancienne acception du nom, l'Académie en a ajouté une nouvelle en 1994 : « Personne qui habite une résidence, qui vit habituellement dans une résidence ou y est hébergée » (Les résidents d’un foyer, d’une maison de retraite, d'un immeuble) − là où Girodet préconise Les résidants d'une maison de retraite médicalisée. Dans le doute, rien n'empêche de préférer parler des personnes résidant (participe présent) dans l'immeuble, de ses locataires ou de ses occupants.

    Astuce

    Moyen mnémotechnique : le substantif résident s'écrit avec un e comme président.

    Remarque 5 : Voir également les articles Fatigant / Fatiguant, Pareil et, concernant les formes en -ant suivies d'un complément d'objet indirect ou d'un complément circonstanciel, Équivalant / Équivalent.

    Subtilité 1 : Dans le cas des verbes intransitifs, on a le choix entre l'accord et l'invariabilité selon que l'on veut privilégier l'état, la qualité (adjectif verbal) ou l'action (participe présent).

    Comparez :

    Nous courions, les jambes ruisselantes de sueur (= les jambes qui sont ruisselantes de sueur, « trempées » de sueur → adjectif verbal).

    Nous courions, les jambes ruisselant de sueur (= les jambes qui ruissellent de sueur, en train de ruisseler de sueur → participe présent).

    Subtilité 2

    Voici de jeunes habitants du quartier (substantif variable) mais Voici des jeunes habitant le quartier (participe présent invariable)

    Excellant / Excellent

     

    « Matin / Midi / SoirAccord du participe passé »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 19 Février 2013 à 13:55
    Ardalia

    Bonjour, sans doute une petite erreur, là : "correspond pas d'ajectif verbal" dans la remarque 1.

    Commentaire pour la poubelle. ^^

    2
    Marc81 Profil de Marc81
    Mardi 19 Février 2013 à 15:01

    Merci de votre visite et de votre vigilance !

    3
    eva
    Mercredi 19 Février 2014 à 19:12

    Il me semble que l'on peut dire: "Le personnel NE naviguant PAS est en grève". D'après votre astuce, naviguant serait alors un participe présent ;-)

    4
    Mercredi 19 Février 2014 à 20:25

    Afin d'éviter toute ambiguïté, autant s'en tenir, en effet, aux deux premières astuces proposées : remplacer le mot analysé par un adjectif qualificatif ou le mettre au féminin.

    Pour le reste, oui, je vous confirme que dans la phrase "le personnel ne naviguant pas est en grève", naviguant est bien un participe présent.

    5
    newton
    Mardi 28 Avril 2015 à 01:27

    Mille merci pour ce site de qualité très utile

    6
    E.H
    Mardi 17 Mai 2016 à 20:12

    Bonjour,

    Dans la phrase suivante : il n'a pu rien faire, les locataires s'étant enfuis. Le verbe être est bien un participe présent pourtant l'accord est effectué...Je ne comprends pas.

    Je vous remercie de m'éclairer à ce sujet et bravo pour votre blog.

     

     

      • Mardi 17 Mai 2016 à 20:53

        Dans votre exemple, s'étant est en effet un participe présent... et c'est pourquoi on n'écrit pas s'étants !

      • E.H
        Mercredi 18 Mai 2016 à 08:44

        Bonjour,

        Je ne faisais pas référence à l'accord du participe présent mais du participe passé fuir qui le suit.

        J'ai trouvé en effet les deux solutions : les locataires s'étant enfui et les locataires s'étant enfuis.

        On écrit bien : la pluie ayant cessé. Je ne comprends donc pas l'accord. 

        Merci de m'éclairer à ce sujet.

        Bonne journée.

    7
    Mercredi 18 Mai 2016 à 09:10

    Il me semble que vous confondez deux sujets : l'accord du participe passé (avec être ou avoir) et la distinction entre adjectif verbal et participe présent.

    Pour répondre à votre question, l'accord du participe passé ne dépend pas du temps auquel l'auxiliaire est conjugué.
    On écrit les locataires s'étant enfuis, comme on écrit ils se sont enfuis.
    On écrit la pluie ayant cessé, comme on écrit la pluie a cessé.

      • E.H
        Jeudi 19 Mai 2016 à 01:32

        Bonjour,

        Je vous remercie pour ces éclairages. Je reconnais avoir effectivement tout mélangé mais je ne parvenais plus à saisir l'élément essentiel à prendre en considération pour l'accord du participe. 

        Merci beaucoup.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :