• Accord de TOUT devant un adjectif

    La prononciation ne permet pas toujours de déjouer les pièges de la langue de Molière. Ainsi, doit-on écrire la salle tout entière s'est mise à applaudir ou bien la salle toute entière s'est mise à applaudir ? En fait, tout est ici adverbe (au sens de « complètement, entièrement, tout à fait ») et reste donc invariable... enfin, pas toujours... Comme souvent en français, il y a des exceptions !

    Un petit rappel des différents emplois de tout et de ses règles d'accord s'impose.

    Flèche

    Tout, nom ou pronom


    Tout peut être nom ou pronom indéfini avec le sens de « toutes les choses ».

    C'est un tout. Ce sont des touts cohérents (nom pluriel).

    Tout est bien qui finit bien. Il a tout vu, tout entendu. (pronom singulier).

    Tous pour un et un pour tous (pronom pluriel, prononcé tousse pour faire la distinction avec tous, adjectif).

    FlècheTout, adjectif


    Tout est adjectif (ou déterminant indéfini) quand il précède un autre déterminant, un nom ou un pronom. Il s'accorde alors en genre (masculin / féminin) et en nombre (singulier / pluriel).

    Tout homme est présumé innocent (= n'importe quel homme).

    C'est toute une histoire (= une véritable histoire).

    Il est parti toute la semaine (= la semaine entière).

    Tous nos amis sont réunis (prononcez tou pour faire la distinction avec tous, pronom).

    Remarque : Voir également l'accord de tous avec gens.

    FlècheTout, adverbe

     
    Tout est adverbe devant un participe, un autre adverbe ou un adjectif, au sens de « complètement, entièrement, tout à fait ». Dans ce cas, il suit une règle d'accord un peu particulière.

    Rappel de la règle d'accord

    Tout, adverbe, est invariable sauf quand il est placé devant un adjectif féminin commençant par une consonne ou un h aspiré (pour raison d'euphonie).

     
    Ainsi un adverbe peut-il varier...

    Elle est tout étonnée (et non toute étonnée) mais Elles sont toutes contentes. Ils sont tout contents.

    La salle tout entière s'est mise à applaudir (et non toute entière).

    Elles sont toutes honteuses (h aspiré) mais Elles sont tout heureuses (h muet).

    Les tout premiers instants mais Les toutes premières heures.

    Dans les tout prochains jours, dans les toutes prochaines semaines.

    Les tout-petits (= les petits enfants).

    Il lit tout en écoutant de la musique.

    Je le lui ai dit tout net. Ils sont tout juste sortis de table.

    Les plaisirs tout simples de la vie.

    Ils l'ont fait tout seuls mais Elle l'a fait toute seule.

    Remarque : Tout est également considéré comme adverbe devant un nom, dans certaines expressions figées (voir aussi Accord de tout dans les expressions).

    Elle est tout yeux tout oreilles (= très attentive).

    Elle est toute loyauté et toute franchise, tout feu tout flamme, tout ouïe.

     Séparateur de texte

    Remarque 1 : On notera l'ambiguïté au féminin pluriel.

    Elles sont toutes contentes (= elles sont entièrement contentes → toutes adverbe  ; = toutes sont contentes → toutes pronom).

    Leurs filles sont toutes aussi grandes (les unes que les autres) mais Leurs filles sont tout aussi grandes (que leurs garçons).

    Remarque 2 : Dans l'expression tout autre, tout est adjectif et donc variable quand il signifie « n'importe quel », adverbe et invariable quand il signifie « tout à fait, entièrement ».

    Toute autre personne aurait compris (= n'importe quelle autre personne → tout adjectif) mais Il fait tout autre chose (= il fait tout à fait autre chose → tout adverbe), un sujet d'une tout autre nature.

    NB : Dans tous les cas, autre s'accorde avec le nom auquel il se rapporte.

    Nous aborderons de tout autres sujets (= des sujets entièrement différents → tout adverbe).

    Remarque 3 : Avec tout le monde et tout un chacun, l'accord se fait au masculin singulier.

    Tout le monde est là, tout un chacun le sait.

    Remarque 4 : Il convient de répéter l'adjectif tout lorsqu'il détermine des noms coordonnés de genre différent.

    Toutes les lois et tous les décrets.

    Remarque 5 : Voir également les expressions au tout début, les tout débuts.

     

    Subtilités : Tout suivi d'un complément prépositionnel (tout à , tout de, tout en) est parfois traité comme adverbe, plus souvent comme adjectif détaché.

    Elle est toute à ses pensées ou (plus logiquement) Elle est tout à ses pensées.
    Une femme toute de blanc vêtue ou (plus logiquement) Une femme tout de blanc vêtue.

    On se gardera cependant de l'équivoque avec un nom ou un pronom au féminin pluriel.

    Elles sont tout en noir (= entièrement en noir → adverbe, invariable) mais Elles sont toutes en noir (= toutes sans exception → adjectif, accord).

    Tout entière
    Livre d'Olivier Ka, Éditions Milan

     

    « UNE espèce de...Au temps / Autant pour moi »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    fanchon58
    Lundi 26 Novembre 2012 à 20:54

    SVP accord de:

    Je vois la vie 'toute en noire' ou 'tout en noir'?

     

    MERCI!

    2
    Marc81 Profil de Marc81
    Lundi 26 Novembre 2012 à 23:13

    Vous avez le choix entre "tout en noir" ou "toute en noir" (mais certainement pas "en noire", noir étant ici substantif et non adjectif). Pour ma part, je préfère "tout en noir" (= entièrement en noir), où tout est adverbe.

    3
    fanchon58
    Mardi 27 Novembre 2012 à 22:18

    Merci de ton empressement à me fournir une réponse

     

    Fanchon58

    4
    Lundi 12 Mai 2014 à 16:55

    Bonjour, 

    cette phrase est-elle correcte ?

    le bilan social peut ainsi être adopté par tous types d’entreprises pour des usages divers.

    5
    Lundi 12 Mai 2014 à 17:44

    On peut écrire : "pour tout type d'entreprise" (= pour n'importe quel type d'entreprise) ou "pour tous (les) types d'entreprise(s)".

    6
    Ly
    Samedi 27 Septembre 2014 à 19:49
    bonjour, le lien qui devrait renvoyer vers l'article "accord de tout dans les expressions" renvoie vers l'article "début/débuter"... (et tant que j'y suis merci pour ce blog formidable !)
    7
    Samedi 27 Septembre 2014 à 20:11

    Merci de votre soutien... et de votre vigilance.

    8
    Mercredi 1er Avril 2015 à 15:13

    Bonjour,

    en informatique, on utilise souvent des phrases nominales ; en voici une :

    selon vous, doit-on écrire "Gestion tout utilisateurs" ou plutôt "Gestion tous utilisateurs"

    en fait, je crois savoir (je penche plutôt pour la 2e graphie) mais j'attends plutôt une confirmation svp ?

    Cordialement

    M. PERRAUD

    9
    Mercredi 1er Avril 2015 à 19:32

    Si hésitation il devait y avoir, ne serait-ce pas plutôt entre gestion tout utilisateur (gestion quel que soit l'utilisateur) et gestion tous utilisateurs (gestion de ou pour tous les utilisateurs) ? En fait, tout dépend du sens donné à cette (obscure) expression...

    10
    Sisilia
    Mardi 26 Janvier 2016 à 19:11
    Coucou je suis un peu perdu là !
    Une question et S.T.P réponds moi c'est urgent !!!
    Alors voilà lorsqu'on dit :<tous les parent dont contents , mais leur enfants ne sont pas (TOUT) (TOUS) contents de travailler
    Je voudrai savoir comment est-ce qu'on écris le deuxième (tout) ? Avec un ou un <t> ?!
      • Mercredi 27 Janvier 2016 à 00:32

        On écrira : Tous les parents sont contents, mais leurs enfants ne sont pas tous contents de travailler (= certains enfants sont contents de travailler, d'autres ne le sont pas).
        Mais on écrira selon le sens : Ils sont tout contents de travailler (= ils sont très contents de travailler) ou Ils sont tous contents de travailler (= tous sont contents de travailler).

         

    11
    CAL
    Samedi 20 Février 2016 à 16:56

    Bonjour,

    J'aimerais savoir si vous préconisez l'emploi de "tout renseignement" ou "toute information" uniquement, dans le sens de n'importe quel renseignement, n'importe quelle information, ou également "tous renseignements" - "toutes informations". Je suis une fervente adepte du "n'importe quel", mais est-ce impératif au niveau grammatical ?

    Merci d'avance de votre réponse.

      • Lundi 22 Février 2016 à 11:50

        On peut dire "pour tout renseignement" ou "pour tous renseignements", selon que l'on pense à n'importe quel renseignement particulier ou à tous les renseignements possibles. Dans les faits, les deux graphies s'emploient sans réelle différence de sens. Ainsi trouve-t-on sur le site du TLFi : "Pour tous renseignements s'adresser à..." et, sur celui de l'ATILF : "Pour tout renseignement, prière de contacter..."

    12
    mraskin
    Lundi 9 Mai 2016 à 23:09

    Bonsoir et bravo pour cet article !

    Lorsqu'on le quitte, on se rend compte qu'on ne connaissait qu'une toute petite partie du problème de l'accord de "tout", et qu'on n'est pas près de tout se rappeler !

    Celui qui m'a semblé le plus piégeant  c'est celui là :

        Elles sont toutes honteuses (h aspiré) mais Elles sont tout heureuses (h muet).

    Mais cela à un sens et m'a au moins permis de me rappeler comment on fait le distinguo entre les deux 'h' !

    Merci.

    13
    JF
    Jeudi 12 Mai 2016 à 15:10

    Bonjour, pourriez-vous m'aider s'il vous plaît ?

    J'ai une doute concernant l'accord de "tout" dans la phrase suivante :

    En la regardant s’éloigner de la terrasse, je me dis qu’elle n’est peut-être pas n’importe qui, tout/toute ordinaire qu’elle se pique d’être.

    Un grand merci & félicitations pour votre blog exemplaire.

      • Samedi 14 Mai 2016 à 23:27

        Rappelons la règle : "Tout, adverbe, est invariable sauf quand il est placé devant un adjectif féminin commençant par une consonne ou un h aspiré (pour raison d'euphonie)." On écrira donc : tout ordinaire qu'elle se pique d'être.

    14
    bubu80
    Mardi 7 Juin 2016 à 08:13

    Bonjour à tous.

    Dites-moi si je me trompe sur la subtilité et l'ambiguïté au féminin pluriel car, à l'oral, on n'entend pas la différence quand on prononce les 2 phrases suivantes :

    1) Elles sont tout heureuses : tout adverbe (complètement) ne s'accorde pas devant un h muet.

    2) Elles sont toutes heureuses : tout pronom ( l'ensemble des filles, des femmes) s'accorde.

    Merci.

      • Mardi 7 Juin 2016 à 09:02

        Comme indiqué ci-dessus en Remarque 1, l'ambiguïté est encore plus grande dans Elles sont toutes contentes, où toutes peut être analysé soit comme un adverbe soit comme un pronom.

    15
    Nomimie
    Vendredi 9 Septembre 2016 à 10:01

    Ohlàlà, c'est compliqué !!! Moi je bloque sur l'expression "un bisou tout doux" (ça ok) mais au pluriel "deux bisous tout doux" ou "deux bisous tous doux" ?

    Si "tout doux" est considéré comme... une expression (?) alors je garde le t : chaque bisou est tout doux.

    Si tous les bisous sont très doux, alors ça devient un s ?

    Plus j'écris et plus je m'embrouille !!!! Merci de votre aide :-)

      • Vendredi 9 Septembre 2016 à 10:47

        Tout, placé ici devant un adjectif, est donc adverbe : il signifie "complètement, entièrement". La règle suivante s'applique : Tout, adverbe, est invariable sauf quand il est placé devant un adjectif féminin commençant par une consonne ou un h aspiré (pour raison d'euphonie).
        Dans le cas présent, tout est donc invariable : deux bisous tout doux.

    16
    Croco28
    Dimanche 1er Janvier à 07:43
    Prof de lettres classiques qui vous félicite pour la clarté des informations!
      • Dimanche 1er Janvier à 09:55

        Je vous remercie de vos encouragements.

    17
    CorynM
    Lundi 16 Janvier à 11:15

    Bonjour,

    Je dois écrire : 

    - Je suis sur votre département toute les 5 à 6 semaines

    - Je suis sur votre département toutes les 5 à 6 semaines 

    Merci de ces belles explications, mais moi non plus je n'ai pas tout compris.

      • Lundi 16 Janvier à 12:32

        Écririez-vous : toute les semaines ? Non : toutes les semaines, car tout est ici adjectif.
        Donc : Je suis présent(e) dans votre département toutes les cinq ou six semaines.

    18
    ollive 92
    Mardi 24 Janvier à 08:26

    Bonjour, je lis les pages du livre : les toute dernières ou les toutes dernières ?

    Voilà toute la subtilité de notre  langue si malmenée que l'on se perd parfois !!!

    merci pour vos conseils.

      • Mardi 24 Janvier à 10:29

        Comme indiqué dans le paragraphe "Tout adverbe" : Les tout premiers instants mais Les toutes premières heures.

    19
    Atréides
    Jeudi 26 Janvier à 17:25

    Bonjour,

    Je croyais avoir compris la règle de l'accord de "tel et tel que" mais j'hésite pour cette phrase : "l'octroi d'une allocation additionnelle en devises tel que prévu par la réglementation...". faut-il considérer que 'tel que" se rapporte à l'allocation additionnelle et l'accorder ou faut-il le traduire par "ainsi que" et le laisser invariable?

    Merci pour votre aide toujours précieuse et...rassurante.

    Cordialement.

      • Jeudi 26 Janvier à 17:40

        Je vous invite à lire le billet consacré à tel (que), et notamment cette remarque : "On évitera, dans le registre soutenu, d'employer tel que devant un participe. On dira ainsi : comme convenu, comme prévu, de préférence à tel que convenu, tel que prévu."

      • Atreides
        Vendredi 27 Janvier à 11:40

        Bonjour,

        Merci. bien compris cette fois (je crois).

        Cordialement.

    20
    MJO
    Mercredi 15 Mars à 07:53
    Merci pour la clarté de vos explications. Je crois avoir enfin compris toutes les subtilités de ce "tout".
    21
    Humbert
    Jeudi 30 Mars à 18:26

    Bonjour

    J'ai lu sur un faire-part "elle a des mains toutes mignonnes" (le bébé). Le "toutes" me gêne. Est-ce correct ? Moi j'aurais écrit des mains toute mignonnes. Qu'en pensez-vous ?

      • Jeudi 30 Mars à 23:13

        La règle est pourtant rappelée plus haut : Tout, adverbe, est invariable sauf quand il est placé devant un adjectif féminin commençant par une consonne ou un h aspiré.

    22
    cherif
    Samedi 22 Avril à 01:03
    BLOG TRÈS INSTRUCTIF ET TRÈS ABORDABLE DANS LES EXPLCATIONS! SEULEMENT EN DONNANT LES RÈGLES IL SERAIT BON DE CORRIGER LES FAUTES COMMISES PAR CEUX QUI POSENT DES QUESTIONS OU DEMANDENT DES ECLAIRSSIMENTS SUR TEL POINT DE GRAMMAIRE OU D'ORTHOGRAPHE
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :