• Silicone

    Silicone

    « Rappelons-nous la silicone industrielle des prothèses mammaires made in France » (à propos des dangers supposés de la cigarette électronique).

    (paru sur nouvelobs.com, le 31 mai 2013)



    FlècheCe que j'en pense


    En ce qui concerne le genre du mot silicone, force est de reconnaître que l'on ne sait à quel saint se vouer : saint Robert (le bien nommé), qui ne le conçoit qu'au féminin, ou saint Larousse, qui distingue le composé du silicium (au féminin) du polymère utilisé notamment dans la fabrication de prothèses (au masculin). Les chimistes apprécieront la subtilité (un polymère ne peut-il pas être un composé du silicium ?) ; les journalistes, un peu moins : « le silicone frauduleux », « une prothèse mammaire à la silicone » (Le Parisien) ; « du silicone industriel », « la silicone innocentée » (L'Express) ; etc.

    Dans la langue commune, la tentation est grande de définir le genre en fonction de l'application : un gel de silicone, un joint de silicone, et l'on tâtera du masculin ; une huile de silicone, une résine de silicone, et l'on versera dans le féminin.

    En attendant que l'Académie se décide à nous confirmer si l'icône (in)carnée de la féminité médicalement assistée appartient à la gent masculine ou féminine, on continuera d'hésiter en « vapotant ».

     

    Flèche

    Ce qu'il conviendrait de dire


    En l'absence de consensus, vous avez le choix... parce que vous le (silicone) valez bien !

     

    « Près (de) la courVaucluse »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Lise
    Mardi 11 Avril à 17:18

    Oui, les journalistes consultent les dictionnaires qui n'ont pas encore trouvé un consensus... Tout comme les traducteurs qui se promènent également sur ce site et rigolent un bon coup avec vos jeux de mots. Ah si l'icône valait (donc) le coup d'être féminisée...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :