• Et quelque(s)

    Et quelque

    « 1 200 personnes inutiles sur 2 500 et quelque affectées à la gestion de cette tâche, ça fait tout de même beaucoup » (à propos du nombre de fonctionnaires chargés de la gestion des retraites de l'État).
    (Emmanuel Lévy, sur marianne.net, le 1er novembre 2012)
     

    FlècheCe que j'en pense


    La confusion est fréquente entre quelque adjectif (donc variable) et quelque adverbe (donc invariable). Comparez : Quelque 1 200 personnes étaient présentes et En présence de 1 200 personnes et quelques. Dans le premier exemple, quelque, placé devant un adjectif numéral, est adverbe et signifie « environ » ; dans le second, il est adjectif et signifie « et un peu plus, et quelques autres » (personnes étant sous-entendu).


    Voir également le billet Quelque.

    Flèche

    Ce qu'il conviendrait de dire


    1 200 personnes inutiles sur 2 500 et quelques.

     

    « Enseigner un viatiqueBeaucoup d'entre vous »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    aristobulu
    Vendredi 31 Mai 2013 à 15:48

    et pour les heures ???

    six heures et quelques ??   (ou)   six heures et quelque ??

    merci..!

    2
    Marc81 Profil de Marc81
    Vendredi 31 Mai 2013 à 16:00

    Cela fonctionne de la même manière : six heures et quelques (heures étant ici sous-entendu). Mais Il viendra dans quelque six heures (dans ce cas, quelque est adverbe).

    3
    Etxekavy
    Dimanche 12 Mars 2017 à 18:49

    Bonjour. 

    La réponse de Marc81 me semble discutable. En effet, dans l'expression "un temps défini" et "quelque" ... il convient d'entendre "et quelque temps". Ainsi, la réponse de Marc81 est juste au détail que l'élision ne concerne pas "heures" (il ne vaudrait rien dire d'exprimer "une heure et quelques heures", mais bien "une heure et quelque temps", idem pour "un quart d'heure et quelque" ; on écrit au singulier "quelque temps" qui signifie "un certain temps", "quelques temps" signifie "plusieurs temps"). Tout cela est évidemment un lieu de débat.

      • Lundi 13 Mars 2017 à 10:00

        Vous avez raison : dans le cas particulier de (Il est) une heure, deux heures... et quelques, c'est minutes (et non pas heures) qui est sous-entendu, ainsi que le note Grevisse dans Le Bon Usage. Pour autant, quelques n'en demeure pas moins au pluriel.

    4
    Philippe
    Lundi 19 Février à 09:33

    Dans le cas des heures, le « et quelques » qui suit est généralement au pluriel (sous-entendant et quelques minutes), mais pas toujours, comme expliqué par Etxekavy, selon la nuance voulue. Ce n'est pas par erreur que François Mauriac a employé ces deux possibilités (« cinq heures et quelque » dans La Marquise sortit à cinq heures). De même, on a le volontaire « ans et quelque » chez Audiberti, car il s'agit bien d'un « quelque temps ».

      • Lundi 19 Février à 11:51

        Il ne vous aura pas échappé que ces exemples sont plutôt rares : "Un petit saut de trois mètres et quelque" (Queneau), "Vers 1950 et quelque" (Ionesco), "Il y en avait trois cents et quelque" (Audiberti) − quant à celui que vous citez, il est emprunté à Claude Mauriac : "A cinq heures et quelque de l'après-midi." Ils sont, du reste, présentés dans Le Bon Usage comme "n'appartenant pas au français général".
        Selon Goosse, "sans doute ces auteurs croient-ils reconnaître ici l'adverbe quelque "environ". Mais cette analyse est incompatible avec la présence de et. D'autre part, l'adverbe appartient à la langue soignée, alors que les tours ici décrits sont de la langue familière. Enfin, les mêmes constructions existent avec des [notamment dans l'usage populaire belge : Il a cinquante ans et des]."

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :