• Agonir / Agoniser

    Altération, d'après agonie, de l'ancien verbe ahonir (« faire honte, déshonorer, insulter »), agonir est un verbe transitif du deuxième groupe, se conjuguant comme finir et faisant son participe présent en -issant. Il signifie « accabler (en paroles) » et ne s'emploie le plus souvent que suivi d'un complément circonstanciel : Agonir quelqu'un de reproches, d'injures, de malédictions, de sottises.

    On se gardera de toute confusion avec son paronyme agoniser, verbe intransitif du premier groupe, qui signifie au sens propre « être à l'agonie » et au figuré « être près de sa fin, décliner ».

    Ils l'agonissaient d'injures (= ils l'accablaient d'injures), ils l'ont agoni d'injures.

    Ils agonisaient en silence (= ils se mouraient en silence), ils ont agonisé en silence.


    AstuceMoyen mnémotechnique : Celui qui agonise d'injures ne mérite pas de vivre !

    Séparateur de texte


    Remarque 1 : La confusion entre ces deux verbes trouverait son explication dans le fait que agonir signifiait jusqu'au XVe siècle... « être à l'article de la mort » ! Ce n'est qu'en raison du glissement de sens que ce verbe a connu dans la langue populaire, au cours du XVIe siècle, vers « insulter » (par confusion avec ahonir) que agoniser, emprunté du latin agonizare (« combattre, souffrir le martyre ») se serait développé avec le sens premier d'agonir, « lutter contre la mort » (cf. Thomas).

    Remarque 2 : Certains auteurs ont cru utile de conjuguer agonir comme agoniser – à moins qu'il ne s'agisse d'une simple coquille : La mère Tuvache les agonisait [au lieu de agonissait] d'ignominies (Maupassant). Mieux vaut s'en tenir à la conjugaison traditionnelle sur le modèle de finir, afin d'éviter toute ambiguïté.

    Agonir / Agoniser
    Un exemple de barbarisme humoristique.

     

    « Une annus horribilisObliger (à, de) »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 1er Février 2014 à 22:10

    Intéressant...

    2
    Michel JEAN
    Vendredi 6 Mars 2015 à 11:35

    B, avec le grand ZOLA c'était du : elle m'a agonie de sottises...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :