• Impératif

    Une faute fréquente entache l'emploi de l'impératif présent des verbes du premier groupe notamment, à savoir le recours à un s final à la deuxième personne du singulier (par analogie avec le présent de l'indicatif) alors qu'il n'en faut pas.

    Rappelons d'emblée la règle :

    À la deuxième personne du singulier de l'impératif présent, les formes en -es et -as perdent leur s final sauf devant les pronoms en et y non suivis d'un infinitif (l'ajout de ce s euphonique servant à éviter le contact entre deux voyelles).


    Il résulte de cette règle que, à la deuxième personne du singulier de l'impératif présent, ne prennent pas de s final (sauf devant les pronoms en et y non suivis d'un infinitif) :

    • les verbes du premier groupe,

    Parle-lui ! mais Parles-en à ton professeur !

    Mange de la soupe ! mais Manges-en !

    Regarde-la ! mais Regardes-y à deux fois !

    • les verbes du deuxième et troisième groupes cueillir, accueillir, recueillir, souffrir, tressaillir, recouvrir, couvrir, découvrir, ouvrir, entrouvrir, assaillir et offrir, ainsi que aller et savoir.

    Ouvre la porte et cueille des cerises !

    Va dans ta chambre ! mais Vas-y !

    Va y mettre ton grain de sel ! Va y voir ! (Y suivi d'un infinitif → pas de s ni de trait d'union.)

    Sache-le !

     

    Astuce

    En synthèse, on retiendra que les désinences -es et -as n'existent pas à la deuxième personne du singulier de l'impératif présent (sauf devant les pronoms en et y non suivis d'un infinitif).

     

    Séparateur de texte


    Remarque 1
    : Le trait d'union se place entre le verbe et le ou les pronoms qui s'y rapportent sauf en cas d'apostrophe due à une élision.

    Dites-le-moi !

    Parle-lui-en ! (et non parle-lui-z-en, parle-z-en-lui) mais Parle-m'en !

    Va-t'en ! (t' correspond à l'élision de toi-en) mais Va te laver les mains ! (sans trait d'union, le pronom te se rapportant à laver, pas à va).

    Remarque 2 : Dans une tournure impérative, en et y se placent toujours après le pronom conjoint.

    Mettez-m'en une douzaine ! (Et non mettez-en-moi une douzaine ; m' correspond à l'élision de moi-en.)

    On notera que les formes m'y, t'y, l'y, grammaticalement correctes, sont pratiquement inusitées (« L'inaccoutumance nous en fait trouver le son désagréable », écrivait en 1849 Bernard Jullien dans son Cours supérieur de grammaire). Mieux vaut tourner la phrase autrement : mène-moi là, mettez-le là, jette-toi dedans (de préférence à mène-m'y, mettez-l'y, jette-t'y).

    Remarque 3 : Certains verbes (comme devoir, falloir, pleuvoir, pouvoir) n'ont pas d'impératif.

    Remarque 4 : Cas particulier d'avoir et être : Aie confiance, sois rassuré !

    Remarque 5 : Voir également les billets Ayons, soyez et T'inquiète.

    Impératif

    Livre d'Anne-Marie Chapouton, éditions Flammarion

     

    « Soi-disantCauchemar »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeanmolene
    Mercredi 5 Février 2014 à 15:18

     

    A noter le cas du verbe faire, qui à la deuxième personne du pluriel du présent de l'indicatif et de l'impératif, s'écrit avec un "s" : faites.

    2
    regor
    Dimanche 31 Août 2014 à 13:02

    pourquoi prends prend un s a l'imperatif


     

    3
    Dimanche 31 Août 2014 à 19:40

    Selon Hanse : "Sauf pour avoir, être, savoir, vouloir, l'impératif présent reproduit les formes correspondantes de l'indicatif présent ; mais la 2e personne du singulier ne se termine pas par es ni as, sauf devant les pronoms en et y non suivis d'un infinitif."

    On écrira donc prends, à la deuxième personne du singulier de l'impératif comme de l'indicatif présent.

    4
    Michel JEAN
    Lundi 16 Mars 2015 à 10:00

    Bonjour, le caractère premier de la langue, c'est l'oral. L'écrit, helas, est, historiquement second. Avec les droles d'habitudes prises, allez faire (comment???) prononcer: parle-lui-:en !!! trés correctement, pas évident et c'est bien triste...

    5
    Bhuvana
    Mardi 26 Septembre 2017 à 07:54
    Parles en français!ou
    Parle en français?
      • Mardi 26 Septembre 2017 à 09:34

        On écrit : Parle en français ! Dans ce cas, en effet, il ne s'agit pas du pronom en, mais de la préposition.

    6
    Grand-Mamie
    Dimanche 1er Octobre 2017 à 10:25

    Il me semble, pourtant, que lorsque j'étais jeune (aujourd'hui 75 ans...) j'avais appris  que l'on écrivait :

    manges ton assiette, bois ton verre, danses....

    et des amies de mon âge, ont la même impression....

    on dit bien quand il y a 2 personnes :

    mangez, buvez, dansez.......

      • Dimanche 1er Octobre 2017 à 16:16

        Manger et danser sont des verbes du 1er groupe, qui font au présent de l'impératif : mange, mangeons, mangez ; danse, dansons, dansez.
        Boire est un verbe du 3e groupe, qui fait au présent de l'impératif : bois, buvons, buvez.

    7
    daniel
    Lundi 30 Octobre 2017 à 18:12

    Je croyais que le point d'exclamation se plaçait à la fin de la phrase exclamative. Pourtant dans tous les exemples ci-dessus je n'en vois aucun. Est-ce une faute ?

      • Lundi 30 Octobre 2017 à 21:02

        C'est préférable, en effet...

    8
    Fred
    Dimanche 29 Juillet à 13:18
    Bonjour, il me semblait avoir appris que le "s" final devait être remis lorsque la phrase était à la négative. A savoir que j'écris comme vous le dites "Mange !" sans le "s", là, pas de problème ! Mais, pour ma part, j'écris "Ne manges pas !" avec un "s". C'est une règle dont je me sentais extrêmement sûr jusqu'à ces derniers jours où je ne parviens pas à la retrouver et où je ne trouve que la règle inverse. Est-ce que je fais une confusion avec une autre règle se rapprochant ou est-ce une règle qui a été abolie par je-ne-sais quelle réforme ?
      • Lundi 30 Juillet à 18:26

        Peut-être confondez-vous avec la règle concernant la place du pronom complément (laquelle change selon que l'impératif est positif ou négatif) ? Comparez : Baisse-toi ! et Ne te baisse pas ! Avec le verbe manger, cela donne : Manges-en ! (avec s euphonique dû à la présence du pronom en) et N'en mange pas !

    9
    frank
    Lundi 27 Août à 17:03

    Cher monsieur,

    Ecrit-on :  "fais-le-moi savoir" ou" fais le moi savoir" ?

      • Lundi 27 Août à 18:43

        Cf. Remarque 1 : Dites-le-moi ! donc Fais-le-moi savoir !

    10
    frank
    Lundi 27 Août à 19:23

    Merci infiniment. Je croyais que les deux pronoms compléments dépendaient de l'infinitif.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :