• J'm'inquiète...

    « "T'inquiètes, ça va le faire, je suis bourré", aurait-il lancé à l'assistant-réalisateur juste avant d'oublier les paroles de sa chanson » (à propos de Soan, ancien candidat de Nouvelle Star, lors de l'enregistrement de l'émission qui sera diffusée le 26 décembre sur D8).
    (Patrick Cabannes, sur lefigaro.fr, le 17 décembre 2013)
     

    FlècheCe que j'en pense


    Si fait, on s'inquiète ! Depuis quand les verbes du premier groupe prennent-ils un s à la deuxième personne du singulier de l'impératif ? Chante. Danse. Et à la forme pronominale : Rappelle-toi les paroles de ta chanson.

    Non, vraiment, que l'on soit à jeun ou bourré n'y change rien : cette nouvelle star de l'impératif, ça ne le fait pas !


    Remarque : Selon Wilmet, c'est la place du pronom objet t', antéposé, qui autorise l'omission simultanée des adverbes négatifs ne et pas. Force est de constater que cet usage, oral et familier, se limite à quelques rares expressions, récemment lexicalisées : t'inquiète, t'occupe (pour « ne t'inquiète pas, ne t'en occupe pas »).


    Voir également le billet Impératif.


    Flèche

    Ce qu'il conviendrait de dire


    T'inquiète (ou moins familièrement : Ne t'inquiète pas), ça va le faire.

     

    « Visite éclair(e)La guerre des lieu(s, es, x) aura bien lieu »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :