• Péril en la demeure

    Dans plusieurs expressions, le nom féminin demeure est employé dans ses acceptions anciennes, souvent mal comprises de nos contemporains.

    En effet, contrairement à l'usage moderne qui ne retient que le sens de « domicile, habitation », demeure désignait également, autrefois, le fait de tarder à faire quelque chose ainsi que, en termes de jurisprudence, le retard, le temps qui court au-delà du terme échu.

    Il y a péril en la demeure (= Il y a danger à ne rien faire et non Il y a danger à rester dans la maison... à moins qu'elle ne soit en proie aux flammes !).

    Mettre quelqu'un en demeure (de faire quelque chose ) [= L'obliger à remplir son engagement et non L'obliger à rester à la maison].

     

    Péril en la demeure

    Il y a péril, pour les moins de 18 ans, à demeurer trop près de l'affiche...
    (Film de Michel Deville)

     

    « Être dans l'œil du cycloneMétéore / Météorite »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 18 Juin 2015 à 16:39
    M. Trespes

    Si je connais la mise en demeure, j'avais tout faux pour le péril. Merci.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :