• La famille est un leurre

    La famille est un leurre


    « Problème lorsque, le 9 octobre, les policiers viennent chercher la famille à leur domicile de Levier dans le département du Doubs ; Léonarda (...) manque à l’appel. »

    (Thibault Le Berre, sur marianne.net, le 16 octobre 2013) 


     
     

    FlècheCe que j'en pense

     
    Problème, en effet, puisque l'emploi de l'adjectif possessif leur (à bien distinguer du pronom personnel invariable) suppose l'existence de plusieurs possesseurs : Les jumeaux regagnent leur domicile. Les enfants commencent à compter sur leurs doigts.

    Dans l'affaire qui nous occupe, le nom collectif famille a beau recouvrir une réalité plurielle (en l'espèce, le père, la mère et les six enfants), il n'en reste pas moins grammaticalement un substantif singulier. Partant, le possessif de la troisième personne du pluriel leur, en relation irrégulière avec un référent singulier (famille), se retrouve de fait candidat à l'expulsion. Sans l'ombre d'une (Valls) hésitation.

    Voir également le billet Leur.

     

    Flèche

    Ce qu'il conviendrait de dire


    Les policiers viennent chercher la famille à son domicile.

     

    « Aucun et niPour se faire »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    acajou
    Lundi 10 Avril à 19:20

    Bonjour,

    J'aurais besoin d'un petit éclaircissement à propos du nom famille. Dans la phrase suivante quel accord faut-il faire " lui et sa famille habite (ou habitent ) toujours cette petite ville"?

    D'avance merci pour vos excellents conseils.

     

      • Lundi 10 Avril à 20:49

        Lui et sa famille = eux. Donc habitent.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :