• Aucun et ni

    Aucun et ni

    « Aucune des auditions des mis en cause ni les perquisitions effectuées chez eux - en dehors d'un livre dédicacé par Tapie pour Estoup en 1998 - ne permettent d'aboutir à pareille conclusion » (à propos de l'affaire Tapie).

    (Yves Thréard, sur lefigaro.fr, le 12 octobre 2013) 

    Bernard Tapie (photo Wikipédia sous licence GFDL)
     

    FlècheCe que j'en pense

     
    Voilà selon moi une phrase bien mal balancée, née de la confusion entre deux constructions de sens voisins : aucun... ni aucun et ni... ni.

    Ou bien la conjonction ni sert ici à coordonner les deux sujets – encore faut-il que aucun (pronom ou adjectif) soit dûment répété devant chacun des termes liés par ni (1) : Aucun discours ni aucune pression ne put le faire changer d'avis, écrit ainsi Girodet –, ou bien nous sommes en présence du tour ni... ni, auquel cas l'emploi d'aucun à la place du premier ni ne se justifie pas.

    Quelle que soit la construction retenue, deux remarques s'imposent : d'abord, l'absence de virgule quand les termes coordonnés se limitent à deux. Ensuite, l'accord du verbe, que d'aucuns redoutent à juste titre : selon Girodet et Thomas, celui-ci reste au singulier après plusieurs sujets introduits par aucun ; Hanse, moins catégorique, privilégie quant à lui l'accord selon le sens ou l'intention (plus précisément selon que l'action est envisagée pour l'ensemble des sujets ou pour chacun pris séparément), comme c'est d'ordinaire le cas après ni... ni : Aucun ordre ni aucune prière ne purent le faire changer d'avis.

    S'emmêler le ni... ni à propos d'un Nanard, voilà sans aucun doute le comble de l'ironie.


    (1) Le cas où deux sujets sont coordonnés par ni et où seul le second est introduit par aucun est particulier, puisque le second sujet englobe le premier. Le verbe s'accorde alors avec le premier sujet : Les auditions ni aucune autre action menée par les enquêteurs ne permettent d'aboutir à pareille conclusion. Paris ni aucune autre capitale européenne n'est à l'abri d'un acte terroriste.

     

    Flèche

    Ce qu'il conviendrait de dire


    Aucune des auditions ni aucune des perquisitions ne permet (ou ne permettent) d'aboutir à pareille conclusion.

    Ni les auditions ni les perquisitions ne permettent d'aboutir à pareille conclusion.

     

    « La ponctuation selon BledLa famille est un leurre »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Edmundo
    Mardi 3 Mars 2015 à 15:42

    S'il vous plaît, envoyez-moi une correction de cette phase:

     

    Le contenu des lettres était confidentiel et ne comportait aucune plainte ni contre toi, ni contre lui ni contre qui que ce soit.

     

    Merci beaucoup

    2
    Mardi 3 Mars 2015 à 15:51

    J'ajouterais une troisième virgule : Le contenu des lettres était confidentiel et ne comportait aucune plainte ni contre toi, ni contre lui, ni contre qui que ce soit.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :