• Du pain béni(t)

    Du pain béni(t)


    « Pour l’équipe de Romney, c’est du pain béni » (à propos de la polémique qui enfle autour de l'attaque du consulat américain à Benghazi).
    (Natacha Tatu, sur nouvelobs.com, le 29 septembre 2012)






    Mitt Romney (photo wikipédia sous licence GFDL par Gage Skidmore)


    Du pain béni(t)
    « Traité européen : du pain béni pour la droite. »

    (Estelle Gross, sur nouvelobs.com, le 1er octobre 2012)

     

     

    FlècheCe que j'en pense


    Honni soit qui mal bénit ! Il est vrai que le verbe bénir ne nous facilite guère la tâche, en ce qui concerne sa conjugaison ; il fait partie des rares (avec résoudre, courbaturer) à posséder deux participes passés : béni et bénit. Oui, oui, je sais, c'est surprenant, mais c'est ainsi. Ou plutôt : c'était ainsi.

    Car, désormais, l'Académie recommande (même si tous les spécialistes ne s'accordent pas sur le sujet) de réserver à bénit le rôle d'adjectif (limité aux choses consacrées par une bénédiction rituelle) et à béni la fonction verbale.

    Comparez : De l'eau bénite (qui a été l'objet d'un rite liturgique) mais C'est un jour béni ; C'est (du) pain bénit (= c'est une aubaine) mais Ce pain a été béni par le prêtre (de préférence à Ce pain a été bénit par le prêtre).

    Suffira-t-il de brûler un cierge pour que les journalistes du Nouvel Observateur ne mangent plus de ce pain béni là ?...

    Voir également le billet Béni / Bénit.

    Flèche

    Ce qu'il conviendrait de dire


    C’est du pain bénit.

     

    « Ils sont venus apportés leur soutienS'engager à la régulation »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Luc Elsen
    Mercredi 2 Juillet 2014 à 17:32

    Merci ! Très clair, agréablement rédigé. Répond parfaitement à ma recherche.

    Ce m'est pain bénit, soyez béni(e) !

    Votre prénom, c'est Benoît ? Bénédicte ?

    2
    Mercredi 2 Juillet 2014 à 20:15

    Vous me trouverez plutôt au rayon saint Marc...

    3
    La Chipie
    Mardi 7 Février 2017 à 13:35
    Bravo ! J'apprends encore une fois une nouvelle chose
    4
    Jean Léon
    Samedi 10 Mars à 15:48
    Les deux forment me plaisent qui établissent un distinguo entre le laïc et le religieux Ça conforte la beauté de notre langue
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :