• N'être pas sans savoir

    L'expression n'être pas sans ignorer à la place de n'être pas sans savoir fait partie de ces « fausses élégances » qui ont la vie dure : il s'agit d'un contresens.

    On comprend en effet aisément que si ignorer veut dire « ne pas savoir », être sans ignorer signifie « savoir » et n'être pas sans ignorer ne peut avoir d'autre sens que « ignorer ». En l'espèce, la double négation (ne... pas + sans) conduit à sous-entendre exactement le contraire de ce que l'on veut signifier, à savoir « vous ignorez » au lieu de « vous savez sans doute » !

    Vous n'êtes pas sans savoir (= vous savez sans doute) que je suis très occupé en ce moment (et non vous n'êtes pas sans ignorer que...).

    Vous n'êtes pas convaincu(e) ? Reprenons cette même construction avec un autre verbe : Vous n'êtes pas sans me rappeler quelqu'un (= vous me rappelez quelqu'un). Ce paysage n'est pas sans rappeler la Provence (= ce paysage rappelle la Provence), etc.

    Dans le doute, mieux vaut éviter cette tournure un rien alambiquée et lui préférer : Vous savez pertinemment, certainement, sans doute, très bien que... ou encore Il ne vous a pas échappé que.

    Séparateur de texte


    Remarque : On écrira correctement : Vous n'ignorez pas au sens de « Vous savez » (J'ose espérer que vous n'ignorez pas qui je suis).

    Savoir et Ignorer

    Livre d'Anne Balansard, Éditions Belin

     

    « Plain / PleinBailler / Bâiller / Bayer »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Chillo993
    Vendredi 16 Octobre 2015 à 13:15

    Merci pour l'éclaircissement. je voudrai savoir si l'expression "vous êtes sans ignorer que" est correcte.

      • Vendredi 16 Octobre 2015 à 16:46

        Toutes ces expressions sont grammaticalement correctes (quoique plus ou moins flatteuses pour l'interlocuteur). Reste à ne pas se tromper sur leurs sens : être sans ignorer, en l'occurrence, ne peut signifier que "savoir".

    2
    mozart
    Mercredi 28 Février à 11:38

    Pourtant certains sites affirment le contraire !Vous n'êtes pas sans savoir

     

    Vous n’êtes pas sans savoir signifie « vous savez (sans doute) ».

     

    Le procédé stylistique par lequel on juxtapose à la préposition sans une tournure négative permet de donner une valeur positive à un énoncé et d’insister sur l’idée exprimée.

     

    Ainsi, employer la locution n’être pas suivie de la préposition sans et d’un verbe à l’infinitif, équivaut à utiliser l’auxiliaire être suivi de ce même verbe, avec une nuance d’intensité. Les deux négations s’annulent en quelque sorte.

     

    Prenons l’exemple qui nous occupe. Lorsque l’énoncé ne comprend que la préposition sans, ce qui donne vous êtes sans savoir, il signifie « vous ne savez pas, vous ignorez ». En ajoutant la formule ne pas, nous avons vous n’êtes pas sans savoir, qui signifie « vous savez sûrement, sans doute, certainement ».

     

    Une erreur courante consiste à dire ou écrire vous n’êtes pas sans ignorer, alors que c’est le sens de vous n’êtes pas sans savoir qui est recherché. Faisons la même démarche que précédemment. Lorsque l’énoncé ne comprend que la préposition sans, ce qui donne vous êtes sans ignorer, il signifie « vous n’ignorez pas, vous savez ». Si nous y ajoutons la formule ne pas, nous avons vous n’êtes pas sans ignorer, qui signifie « vous ignorez sans doute, sûrement, certainement ».

     

     

    La logique est la même lorsque les formes négatives non ou ne pas sont employées avec la préposition sans.

    Qui croire je vais me tourner vers Grevisse

      • Mercredi 28 Février à 13:34

        Pourtant certains sites affirment le contraire !
        Relisez bien : les deux articles disent la même chose...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :