• Lorsqu'à

    « Quelques semaines après ce rapprochement, François Hollande devait être pris à deux reprises à contre-pied par l'administration démocrate. La première fois fin août, lorsqu'à la surprise général Barack Obama, tout comme le Premier ministre britannique David Cameron, avait décidé de consulter son parlement avant de lancer d'éventuelles frappes contre Damas. »

    (paru sur lexpress.fr, le 22 octobre 2013)

    Barack Obama (photo Wikipédia sous licence GFDL par Pete Souza)
     

    FlècheCe que j'en pense


    Jusqu'à nouvel ordre, les spécialistes s'accordent à dire que la conjonction lorsque s'élide toujours devant il(s), elle(s), on, un(e) : Lorsqu'il ira là-bas mais Lorsque Albert ira là-bas. L'unanimité s'arrête là : Girodet envisage également – quoique à reculons – l'élision devant en ; l'Académie, pour une fois bien conciliante, ajoute aucun, aussi, avec, enfin ; Hanse complète la liste avec ainsi.

    Vous l'aurez compris, l'usage en la matière est pour le moins hésitant, même si la tendance est à la généralisation de l’élision sur le modèle de que. J'en veux pour preuve la position de Robert qui, à la différence de Larousse (1), ne s'embarrasse plus de ces subtilités : « Le e de lorsque s'élide en général devant toutes les voyelles. » Jusqu'à l'Académie elle-même qui, avec une belle inconséquence, écrit à l'entrée complet de la dernière édition de son Dictionnaire : « C'est complet ! (se dit lorsqu'à [sic] des ennuis successifs s'en ajoute un dernier) », puis à l'entrée minuit : « lorsque à l'approche du solstice d'été, le soleil reste visible à toute heure ».

    Difficile, dans ces conditions, de venir prendre notre journaliste à contre-pied. On se contentera de lui rappeler que l'« élision » du e de l'adjectif générale après un nom féminin, elle, n'est pas négociable...


    (1) « L'
    e muet final [de lorsque] s'élide seulement devant il, elle, on, en, un, une » (Larousse en ligne).


    Voir également le billet Lorsque

     

    Flèche

    Ce qu'il conviendrait de dire


    Lorsque(,) à
    la surprise générale.

    Lorsqu'à la surprise générale (selon Robert).

     

    « Acquit-ationParoxisme ? »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :