• Intrigant

    Voilà qui est pour le moins... curieux : l'adjectif intrigant, au sens de « curieux, étonnant, bizarre, mystérieux, déroutant », n'est enregistré ni dans le Dictionnaire de l'Académie, ni dans mon Petit Larousse illustré 2005, ni dans le Robert illustré 2013. Seule figure l'acception désignant une personne « qui se mêle d'intrigues, qui a recours à l'intrigue pour parvenir à ses fins » (sens du verbe intriguer dans sa construction intransitive).

    Un jeune homme intrigant et sans scrupules. Un intrigant (substantif).

    Et pourtant, il n'est pas rare que nous nous exclamions, en sortant du cinéma : c'était un film bien intrigant ! dès lors que le sens nous a en partie échappé ou a piqué notre curiosité.

    Après tout, ne s'agit-il pas là de l'(autre) acception du verbe intriguer, dans sa contruction transitive cette fois ? « Troubler, donner à penser, en suscitant la curiosité, la perplexité », note l'Académie. Alors, pourquoi ne pas reconnaître l'adjectif associé dans ce même sens ? Pourquoi refuser Son attitude est intrigante, dès lors que l'on consigne Son attitude intrigue ? Curieux, vous dis-je...

    Certains invoqueront les risques de confusion : si l'adjectif intrigant, appliqué aux choses, ne peut signifier que « curieux », comment interpréter l'expression un homme intrigant ? Au sens de « comploteur » ou de « bizarre (dans son attitude, son raisonnement, etc.) » ?

    Sachez enfin que, d'après un de mes correspondants canadiens, cet intrigant qu'ignore l'Académie serait un québécisme, ce que semble confirmer la mention « régionalisme (Canada) » ajoutée à ladite entrée dans... le Nouveau Petit Robert 2010 ! De quoi achever de nous intriguer...

    Séparateur de texte

    Remarque
    : On notera que l'adjectif intrigant se distingue du participe présent intriguant par l'absence de u intercalaire (voir également le billet Adjectif ou participe présent ?).

    Cet homme d'affaires intrigant et malhonnête a fait fortune dans l'industrie de l'armement (adjectif).

    Il a fait sa fortune en intriguant (participe présent).

    Intrigant
    (Editions Louise Courteau)

     

    « Je ne suis pas un affabulateurDamer le pion »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Merlin
    Lundi 17 Mars 2014 à 12:18

    Le mot intrigant est bien dans le dictionnaire de l'académie française.
    http://portail.atilf.fr/cgi-bin/dico1look.pl?strippedhw=intrigant

    2
    Lundi 17 Mars 2014 à 12:31

    Certes, mais - comme cela est précisé en début de billet - « pas au sens de "curieux, étonnant, bizarre, mystérieux, déroutant" ».

    3
    GalTrack
    Mardi 24 Mai 2016 à 12:09

    Bonjour, Concernant le québécisme dont vous parlez, ce n'est pas très intrig... pardon, surprenant dès lors que l'on pense à l'anglais "intriguing", dont le sens premier est justement d'éveiller la curiosité : cf. https://www.oxforddictionaries.com/us/definition/english/intriguing Il est courant d'entendre des canadiens mêler les prononciations ou bien les sens des mots anglais et français lorsque ceux-ci sont proches phonétiquement. Merci pour votre site.

      • Mardi 24 Mai 2016 à 17:34

        Merci de cette précision.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :