• Accident / Incident

    Il convient de distinguer les paronymes accident et incident, même si cela n'est pas toujours aisé en raison de la proximité de leur sens.

    Accident désigne un évènement fortuit et subit qui suspend ou modifie le cours des choses, d’où l’expression par accident, qui signifie « par hasard ». Le terme possède le plus souvent une connotation négative (sens de « hasard fâcheux », d'« évènement imprévu et malheureux, qui survient soudainement et entraîne des dommages matériels ou corporels ») mais on peut dire à l'occasion : un heureux accident.

    Sauf accident, il s'en sortira (= sauf imprévu).

    Il ne l'a pas fait exprès. C'était un accident (= un hasard fâcheux).

    Être victime d'un accident de la route.

    Un incident est un évènement mineur (le plus souvent fâcheux, là encore, mais pas nécessairement) qui survient dans le déroulement d'une action, dans le cours d'une entreprise, d'une affaire, et qui peut la perturber. Il peut également s'agir d'un évènement peu important en lui-même, mais capable d’entraîner de graves conséquences. Dans tous les cas, ce terme est beaucoup moins fort qu'accident.

    Un incident imprévu a retardé notre départ.

    La cérémonie s'est déroulée sans incident.

    Un incident diplomatique.

    On retiendra donc que, si les deux termes évoquent l'idée d'une interruption généralement fâcheuse, accident s'applique de préférence à un évènement relevant du hasard, incident à un évènement sans grande importance, secondaire. Pour autant, cette distinction n'est pas toujours possible : ainsi parle-t-on indifféremment d'un accident de parcours ou d'un incident de parcours (= fait imprévu qui perturbe passagèrement le cours normal d'une action, d'une opération, d'une carrière).

    Séparateur de texte


    Remarque 1
    : L’expression l’incident est clos, qui signifie « la discussion est terminée ; la querelle, le différend n'a plus lieu d'être », a une origine juridique. En effet, en termes de droit, incident désigne une contestation soulevée au cours d’un procès, ayant pour effet d'en suspendre le déroulement.

    Remarque 2 : L'Académie ne reconnaît pas le verbe accidenter et considère comme familier et abusif l'emploi de l'adjectif accidenté au sens de « qui a été victime d'un accident, qui a subi un accident ». Si l'on peut parler, au sens propre, d'un terrain accidenté (=  qui présente des inégalités de relief) ou, au sens figuré, d'une carrière accidentée (= qui comporte des évènements multiples et divers ; mouvementée), on dira de préférence qu'un piéton a été victime d'un accident (ou plus précisément renversé, écrasé) et qu'une voiture a subi un accident (ou a été endommagée, abîmée...).

    Remarque 3 : L'Académie rappelle que le mot péripétie « est trop souvent employé à tort, par affaiblissement, pour désigner un incident mineur » (notez au passage le pléonasme...). En effet, péripétie (dérivé du grec peri, autour, et piptein, tomber) désigne un évènement imprévu qui modifie le cours d'une action, qui change le déroulement des choses. Surtout employé au pluriel, ce nom féminin, qui appartient d'abord au langage du théâtre, a vu son sens élargi aux circonstances de la vie en général. On veillera donc à réserver ce terme à tout revirement brutal de situation et à ne pas dire, avec le journal L'Expansion : « Crise majeure ou simple péripétie ? ».

    Une pièce de théâtre riche en péripéties (= en rebondissements, en coups de théâtre).

    Un tour du monde riche en péripéties (= en évènements imprévus).

     

    Accident / Incident

    Échelle internationale des évènements nucléaires (INES),
    servant à mesurer la gravité des incidents et accidents nucléaires.

     

    « A l'aveugle / A l'aveugletteTaxer »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Michel JEAN
    Samedi 28 Février 2015 à 11:54

    M, victime d'un accident (vélo/auto) ; dois-je dire : accident de la route/ accident sur la voie publique??? MERCI.

    2
    Samedi 28 Février 2015 à 17:36

    L'Académie a enregistré les tours : Un accident de la route, de chemin de fer, d'avion.

    3
    Samedi 21 Novembre 2015 à 10:05

    Ces définitions sont de plus en plus employées par les secteurs industriels pour tenter de "hiérarchiser" les degrés d'implication et de gravité souvent en lien avec des notions d'assurance et des frais pouvant en découler.

    4
    stella
    Lundi 21 Novembre 2016 à 20:24

    la phrase:    "  notre équipe n'aurait pas dû subir d'incident "  est ce correcte??

    merci pour votre réponse

     

      • Mardi 22 Novembre 2016 à 16:23

        Votre phrase est grammaticalement correcte.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :