• Acquis / Acquit

    Acquis (avec un s, au singulier comme au pluriel) est le participe passé ou le substantif du verbe acquérir (dérivé du latin acquirere, ajouter à), en rapport avec la connaissance, l'expérience.

    Des avantages acquis.

    C'est un acquis considérable. Il a un solide acquis en français.

    Bien mal acquis ne profite jamais.

    L'acquis et l'inné.

    Acquit (avec un t et sans accent circonflexe) est le substantif du verbe acquitter (dérivé du latin quietus, tranquille), en rapport avec l'idée de paiement (« rendre quitte »).

    Vous devez mettre votre acquit au bas de cet acte (= « Bon pour acquit » suivi d'une signature).

    On écrira donc : par acquit de conscience (et non par acquis de conscience). En effet, il ne s'agit pas là d'acquérir sa conscience mais bien de l'acquitter au sens de « la soulager, la rendre quitte », pour ne pas avoir de regret. Tenez-le pour acquit !

    Séparateur de texte


    Remarque
    : On notera la présence dans acquérir et ses dérivés de la séquence cqu, contrairement à conquérir et requérir. La conjugaison de ce verbe est capricieuse : j'acquiers (et non j'acquerre ni j'acquierre, au présent de l'indicatif), j'acquerrai (et non j'acquérirai, au futur de l'indicatif), j'ai acquis (et non j'ai acquéri, au passé composé).

    Acquis

    Source : Caroline Combe

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :