• Acquis / Acquit

    Acquis (avec un s, au singulier comme au pluriel) est le participe passé ou le substantif du verbe acquérir (dérivé du latin acquirere, « ajouter à »), en rapport avec la connaissance, l'expérience.

    Des avantages acquis. Tenir une conclusion pour acquise.

    C'est un acquis considérable. Il a un solide acquis en français.

    Bien mal acquis ne profite jamais.

    L'acquis et l'inné.

    Acquit (avec un t et sans accent circonflexe) est le substantif du verbe acquitter (dérivé du latin quietus, « tranquille »), en rapport avec l'idée de paiement (« rendre quitte »).

    Vous devez mettre votre acquit au bas de cet acte (= « Bon pour acquit » suivi d'une signature).

    On écrira donc : par acquit de conscience (et non par acquis de conscience). En effet, il ne s'agit pas là d'acquérir sa conscience mais bien de l'acquitter au sens de « la soulager, la rendre quitte », pour ne pas avoir de regret. Tenez-le pour acquis !

    Séparateur de texte


    Remarque
    : On notera la présence dans acquérir et ses dérivés de la séquence cqu, contrairement à conquérir et requérir. La conjugaison de ce verbe est capricieuse : j'acquiers (et non j'acquerre ni j'acquierre, au présent de l'indicatif), j'acquerrai (et non j'acquérirai, au futur de l'indicatif), j'ai acquis (et non j'ai acquéri, au passé composé).

    Acquis

    Source : Caroline Combe

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :