• Triomphal / Triomphant

    On hésite parfois entre ces deux adjectifs, qui ont pourtant un sens distinct.

    • Triomphal signifie « qui est relatif à un triomphe » et « qui a le caractère d'un triomphe, d'un succès éclatant ». Il ne se dit guère que des choses.

      Un arc triomphal (ou de triomphe).
      Un accueil triomphal, une tournée triomphale, des succès triomphaux.

    • Triomphant, participe présent du verbe triompher employé comme adjectif, signifie au sens propre « qui triomphe, qui est victorieux » et, au figuré, « qui marque ou exprime la joie et la fierté d'un grand succès ». Il se dit surtout des personnes et « de ce qui, chez elles, marque la joie du vainqueur, de l'homme content de soi, une majesté éclatante » (Hanse).

      Un général romain triomphant.
      Un air triomphant, une démarche triomphante, des sourires triomphants.

     

    En résumé

    On réservera de préférence triomphal aux choses et triomphant aux personnes et à ce qui s'y rapporte de près.

     

    Remarque : Thomas écrit : « Faire une entrée triomphante ». Personnellement, je pencherais plutôt, avec Hanse et l'Académie, pour « faire une entrée triomphale ». Mais Littré note également : « On ne vit jamais d'entrée aussi triomphante » (avec le sens de « pompeux »). Ce qui confirme que le choix entre ces deux paronymes est plus délicat qu'il n'y paraît...

    Triomphal / Triomphant
    Aïda, opéra de Verdi (ici aux arènes de Vérone),
    et sa célèbre « marche triomphale »...
    (photo wikipedia sous licence GFDL par Christian Abend)

     

    « Grince-t-ilUn(e) épithète »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :