• Toute une histoire !


    « Toute l'intelligence, l'humour et le talent de la saga illuminent de nouveau l'écran » (à propos du film Toy Story 3, récemment diffusé sur W9).

    (paru dans Télé 7 Jours no 2678, le jeudi 29 août 2013) 
     
     
     
     

    FlècheCe que j'en pense

     
    Le bon usage de tout, notamment devant plusieurs noms, compte parmi les chapitres les plus délicats de notre grammaire. « Généralement, note Hanse, tout se répète devant chacun des noms juxtaposés ou coordonnés qu'il détermine, surtout s'ils ne sont pas de même genre : Toutes promesses, tous engagements. Toutes les promesses, tous les engagements. » De fait, tout suit la règle générale d'emploi des déterminants, où la répétition prévaut sauf quand les noms énumérés désignent un seul et même être ou objet (Un collègue et amiTout collègue et ami) ou quand ils forment un... tout étroitement uni (Les us et coutumesTous les us et coutumes).

    En optant pour le déterminant unique, notre journaliste fait donc le choix de l'exception. À bon droit ? Non, si l'on en croit Thomas, qui rappelle qu'« il est indispensable que les noms soient du même genre si l'article unique est au singulier ». Qu'à cela ne tienne, mettons tout au pluriel et – les noms coordonnés différant par le genre – au masculin (en tant que genre indifférencié) : Tous l'intelligence, l'humour et le talent de la saga, à l'instar de Tous les us et coutumes. Las ! le résultat ne paraît pas plus satisfaisant, tant les trois éléments de l'énumération ne sauraient constituer une expression figée.

    La répétition de tout, préconisée par Hanse, semble d'autant plus incontournable que, selon Thomas et Girodet, lorsqu'une phrase contient plusieurs sujets précédés chacun de tout, dont le premier est féminin, tout doit être obligatoirement répété (et accordé) devant le nom masculin qui suit immédiatement : Toutes factures, tous documents, formulaires, états manquant au dossier devront être fournis (et non Toutes factures, formulaires..., Tous factures, formulaires...). D'aucuns objecteront qu'il s'agit là de tout pris au sens distributif de « chaque ». Il faut croire que la règle vaut également quand tout marque l'idée d'intégralité, de totalité.

    Vous trouvez la Tout Story compliquée ? Quand je vous dis que tout n'est pas un jouet à mettre en toutes les mains...


    Voir également les billets Accord de Tout et Tout est plus meilleur.

     

    Flèche

    Ce qu'il conviendrait de dire


    Toute l'intelligence, tout l'humour et tout le talent de la saga illuminent de nouveau l'écran.

     

    « Hormi(s)Quésaco ? »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :