• Tout est dit

    « Plusieurs artistes du monde entier se sont dits “oui” [en 2016] pour le meilleur et pour le pire. »
    (A. Ben Zaied, sur directinfo.com, le 26 décembre 2016)

     

     FlècheCe que j'en pense


    En l'espèce, c'est plutôt du pire qu'il est ici question. Car enfin, ne dit-on pas : dire quelque chose à quelqu'un ? Partant, il n'est que trop clair que, dans l'affaire qui nous occupe, se est complément d'objet indirect et oui complément d'objet direct placé après le participe passé dit... lequel est censé rester invariable.

    Il en irait tout autrement si dire (au sens de « se prétendre, se déclarer ») était suivi d'un attribut : Ils se sont dits confiants dans l'avenir. Dans ce cas, se n'a pas de fonction logique et la locution est assimilable à un verbe essentiellement pronominal, dont le participe passé s'accorde en genre et en nombre avec le sujet.

    Que notre journaliste se le tienne pour dit !


    Voir également le billet Accord du participe passé des verbes pronominaux.

     

    Flèche

    Ce qu'il conviendrait de dire


    Ils se sont dit « oui ».

     

    « Une langue de vipèreCoup de froid sur la langue »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Misant
    Samedi 7 Janvier à 15:01

    Bonjour,

    A moins qu'une subtilité ne m'échappe, il semble qu'une erreur - trop énorme pour ne pas être d'inattention - se soit glissée dans le texte de ce billet. Le verbe rester, avant-dernier mot du premier paragraphe, serait mieux à l'infinitif qu'au participe passé, dans la phrase : 

    " ... lequel est censé rester invariable.

      • Dimanche 8 Janvier à 00:34

        Les lendemains de fête sont toujours difficiles... Merci de votre vigilance !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :