• Tirer les marrons du feu

    Cette expression a été popularisée par Jean de la Fontaine, dans sa fable Le Singe et le Chat (à savoir Bertrand et Raton), dont voici un extrait :

    « Bertrand dit à Raton : Frère, il faut aujourd'hui
    Que tu fasses un coup de maître.
    Tire-moi ces marrons. Si Dieu m'avait fait naître
    Propre à tirer marrons du feu,
    Certes marrons verraient beau jeu.
    Aussitôt fait que dit : Raton avec sa patte,
    D'une manière délicate,
    Écarte un peu la cendre, et retire les doigts,
    Puis les reporte à plusieurs fois ;
    Tire un marron, puis deux, et puis trois en escroque.
    Et cependant Bertrand les croque. »

    Qu'y voit-on ? Le chat Raton se brûler les pattes en retirant du feu les marrons au profit du singe Bertrand.

    Voilà qui semble clair : tirer les marrons du feu signifierait « s'exposer à des risques pour le seul profit d'autrui » et non pas « tirer profit pour soi-même d'une situation délicate » comme on le croit souvent par contresens.

    Pourtant, selon Littré, la forme complète de cette expression serait tirer les marrons du feu avec la patte du chat, ce qui légitimerait le sens de « manipuler quelqu'un pour parvenir à ses propres fins ».

    Alors, contresens ou pas ? Le risque profite-t-il à celui qui le prend ou à celui qui le fait prendre ? L'Académie, dans sa grande sagesse, a fini par entériner les deux significations, précisant : « s'exposer à des risques au profit d'autrui et, par extension, se dit aussi de celui qui se tire habilement d'affaire, qui sauvegarde adroitement ses intérêts ». Au risque de faire dire à cette expression une chose et son contraire...

    Dans le doute, mieux vaut troquer les marrons contre les épingles et recourir à l'expression voisine tirer son épingle du jeu, qui prête moins à équivoque (= se dégager adroitement d'une affaire qui tourne mal).

    Séparateur de texte


    Remarque 1 : Le marron est le fruit comestible de certaines variétés de châtaigniers cultivés, qui ne contient qu'une graine, plus grosse que la châtaigne commune.

    Remarque 2 : Marron peut être également :

    • un nom de couleur invariable, en apposition (voir l'article consacré aux Adjectifs de couleur),
    • un adjectif invariable dans les expressions argotiques être fait marron (= être berné, dupé, victime d'une tromperie), et être marron (= être déçu par un concours de circonstances),
    • un adjectif variable à connotation péjorative qualifiant une personne qui exerce une profession sans posséder le titre requis, l'autorisation nécessaire, ou qui se livre à des malhonnêtetés (des avocats marrons).

    Tirer les marrons du feu

    Le Singe et le Chat, illustration de Gustave Doré
    (source wikipedia)

     

    « Rouvrir / RéouvrirMoment »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Gibus19
    Jeudi 31 Mai 2012 à 10:50

    Je trouverais très intéressant que vous étudiez davantage d'expressions. J'aime beaucoup employer des expressions rigolotes... Je crois savoir que bien souvent, nous sommes incapables de les écrire.

    J'ai par exemple appris récemment que : "Je te rendrai la pareille" s'écrivait ainsi. Je dois avouer avoir été supris. Je pensais au contraire que c'était : "Je te rendrai l'appareil"... Je pense que vous comprennez comment j'avais compris l'expression...

    De plus, vous pourriez peut-être fait un "post" sur les mots cachés. J'entends par là les mots tels que : Gendarme, parapluie, parasol, auvent etc... Bien souvent, nous ne réfléchissons pas à la composition des mots. De temps en temps, on se rend compte en marchant dans la rue : "Mais gendarme veut dire : "gens d'arme". Je pense bien entendu que vous aviez déjà compris cela. Cependant, je suis certain que vous pourriez nous en apprendre d'autres. :)

    Merci encore pour le blog très évolué. Il est tout de même plus intéressant de lire des blogs qui traitent de la langue française, plutôt que de l'activité sexuelle de Britney Spears... !

     

    2
    Marc81 Profil de Marc81
    Jeudi 31 Mai 2012 à 11:51

    Merci Gibus de ces propositions. J'y travaille...
    A propos de l'expression "rendre la pareille", je viens de la rajouter sur le billet consacré à "pareil".
    Salutations à Britney

    3
    Mercredi 28 Août 2013 à 11:03

    j'avais toujours une confusion sur l'expression tirer les marrons du feu

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :