• Tendresse / Tendreté

    On se gardera de confondre ces paronymes, tous deux dérivés de l'adjectif tendre (du latin tenerum).

    Tendresse désigne la qualité de ce qui est tendre, au sens moral (c'est donc un sentiment). Au sens physique, on emploiera le terme tendreté (qui s'oppose à dureté), en parlant des viandes, des fruits, des légumes, etc.

    La tendresse des parents pour leurs enfants. Un élan de tendresse.

    La tendreté d'un gigot et de ses légumes.

    Séparateur de texte


    Remarque 1
    : Si parler de la tendresse d'une viande fait aujourd'hui sourire, ce ne fut pas toujours le cas. Au XVIIe siècle, Vaugelas privilégiait tendresse dans les deux acceptions, refusant « tendreté (qui) ne vaut rien ; tendreur encore moins ».
    Quant à l'adjectif tendre, il s'applique aux deux sens : un air tendre, une viande tendre.

    Remarque 2 : Tendresses, au pluriel, signifie « caresses, témoignages d'affection » (Il me fait mille tendresses).

     

    Tendresse / Tendreté

    Certains ont pour la tendreté de la viande une tendresse toute gloutonne...
    (photo wikipedia)

     

    « Aire / Superficie / SurfaceÀ l'encontre de »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Michel JEAN
    Lundi 16 Mars 2015 à 10:05

    B'j, nous vous dégustons toujours tendrement !!!

    2
    Mich'Mich'
    Mardi 28 Juillet 2015 à 21:24

    le plus important c'est la cuisson

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :