• Tag nom

    Résultats pour la recherche du tag nom :
  • ...l'emploi du mot tabou  : « Il existe une manie actuellement, consistant à l'accorder en genre et en nombre quand il est employé en apposition. Exemple : Il n'y a pas de questions taboues . Cela choque profondément mon sens de la langue française. Mais je constate que cette hérésie se...

    Lire la suite...

  • ...Michaud). L'influence des tours prêt à, enclin à n'est sans doute pas étrangère à cette extension syntaxique (emploi avec un infinitif aussi bien qu'avec un nom : un esprit ouvert à la discussion → un esprit ouvert à discuter ) et sémantique (il ne s'agit plus tant d'être réceptif à...

    Lire la suite...

  • ...Genton, sur europe1.fr , le 20 juillet 2015)     Ce que j'en pense Si public , employé comme nom (masculin), s'écrit toujours avec un c final, il n'en va pas de même de l'adjectif, qui perd sa terminaison - ic au profit de -ique dès lors qu'il se rapporte à un substantif féminin....

    Lire la suite...

  • ...à me faire ? Non si l'on en croit Grevisse qui, dans son ouvrage Quelle préposition ? , précise la distinction entre les constructions décider de + nom (« prendre une décision au sujet de ») et décider de + infinitif (« prendre la décision de »). Convenons que, dans l'affaire qui...

    Lire la suite...

  • ...un fabricant de meubles, dont je ne parviens pas à m'accommoder. C'est que, sous nos latitudes, seuls les noms de nationalité reçoivent la majuscule, pas les adjectifs : un Danois mais un meuble danois . Quant à l'anglicisme design , lui-même emprunté du français dessein (ancienne forme de...

    Lire la suite...

  • ...parties en fumée... Rappelons à toutes fins utiles que la graphie touts ne peut correspondre qu'au pluriel du nom commun désignant la totalité d'un ensemble : Ce sont des touts cohérents . Des parties prises comme des touts. À la décharge de notre journaliste, reconnaissons que ledit touts...

    Lire la suite...