• Soi(t)-disant

    Soi(t)-disant« M. Taylor a fait scandale dans une première lettre au ministre rendue publique mercredi par Les Echos, dans laquelle il qualifiait les ouvriers de l’usine Goodyear d’Amiens de "soit-disant ouvriers" qui travaillent "trois heures par jour" » (à propos des tensions entre le P.-DG du fabricant américain de pneus Titan International, photo ci-contre, et Arnaud Montebourg).

    (dépêche AFP, sur liberation.fr, le 22 février 2013)

    (photo AFP)

     
    FlècheCe que j'en pense


    À force de verser dans la surenchère, la sortie de route était inévitable. Et c'est la langue française qui se retrouve sous pression...

    Il va de soi que le sens premier de la locution soi-disant (dont on notera l'invariabilité) est « se dire soi-même » donc « qui se prétend ». Aussi se gardera-t-on de mettre un t à la fin de soi, cette expression étant construite sur le participe présent du verbe se dire ayant pour objet le pronom personnel réfléchi soi.

    Moralité : pour éviter tout dérapage, mieux vaut compter sur un bon pneumatique bien de chez nous ! Bibendum, si tu nous entends...

    Quant à notre journaliste : « pneu » mieux faire !

     
    Voir également le billet Soi-disant.

     

    Flèche

    Ce qu'il conviendrait de dire


    De soi-disant ouvriers.

     

    « Aïe aïe aies...Faire pièce »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :