• Savoir gré

    L'expression par laquelle on exprime sa reconnaissance est savoir gré (à quelqu'un de quelque chose), que l'on rencontre parfois dans les courriers administratifs sous ses formes altérées être gré et avoir gré. La confusion des verbes s'explique sans doute par la similitude des formes serai(s) / saurai(s) [gré], d'une part, avoir / savoir [gré], d'autre part.

    On serait bien inspiré d'éviter ces emplois fautifs du nom gré, qui ne saurait être adjectif.

    Je vous sais gré de m'aider (et non je vous suis gré de m'aider).

    Je vous en sais gré.

    Je vous saurai gré de (futur) ou je vous saurais gré de (conditionnel) de bien vouloir m'accorder une entrevue dans les plus brefs délais [et non je vous serai(s) gré de].

    Précisons encore que gré (du latin gratum, « ce qui est agréable ») est à prendre ici au sens de « reconnaissance, gratitude ». Littéralement, la locution savoir gré signifie donc « savoir, être conscient qu'on a du gré (= de la reconnaissance) pour quelqu'un », ce qui justifie l'invariabilité de ce substantif masculin.

    Séparateur de texte

    Remarque 1 : Étant donné qu'il s'agit d'une formule de politesse, l'emploi du conditionnel est préférable à celui du futur.

    Remarque 2 : En cas d'hésitation, mieux vaut employer la formule Je vous serais reconnaissant de...

    Remarque 3 : Gré est utilisé dans diverses expressions : bon gré mal gré (= volontairement ou non / on se gardera de confondre mal gré avec la préposition malgré), de gré à gré (= à l'amiable), de son plein gré (= volontairement), de gré ou de force et au gré de (= au fil de). Ses dérivés sont nombreux : agréer, maugréer, agrément, désagrément, agréable, désagréable, malgré.

    Remarque 4 : On se gardera de toute confusion avec l'homophone grès (un pot en grès).

    Gré

     

    « En termes deDigression »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 9 Octobre 2013 à 12:26

    J'ai Apprenti comme pseudo parce que je veux continuer à apprendre à bien m'exprimer dans la langus française....

    2
    louis
    Mercredi 15 Janvier 2014 à 12:24

    +1


    J'ai écrit mon courrier en toute sérénité, merci pour votre aide très utile (plus fiable que le forum yahoo)

    3
    Mercredi 15 Janvier 2014 à 13:33

    Vous me flattez !

    4
    Albert
    Dimanche 16 Mars 2014 à 07:44

    Je vous saurais gré de recevoir de vous quotidiennement au moins une expression nouvelle de la langue française ou quelques tournures du beau langage. Je suis né français dans un pays francophone, sous l'Union française, enfin en Côte d'Ivoire. Le français n'était pas ma langue maternelle, j'ai l'ai apprise au moment où je faisais la classe de CP ( CP zéro). On commençait au CP zéro, puis le CP1 et ainsi de suite...

    5
    Bravitude
    Dimanche 5 Avril 2015 à 16:31
    Bravitude

    Bonjour et merci de ces précisions fort utiles et nécessaires à la bonne compréhension de chacun.

    Ce qui "se conçoit bien, s'énonce clairement". Et votre "Parler Français" est clair. cool

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    6
    Yous
    Vendredi 27 Novembre 2015 à 16:21

    je suis reconnaissant de votre bien fait 

     

    7
    LMM
    Mercredi 13 Janvier 2016 à 19:05

    Quel est la nature de "gré" ? S'accorde-t-il avec le sujet ?

      • Mercredi 13 Janvier 2016 à 20:01

        Comme indiqué ci-dessus : "Littéralement, la locution savoir gré signifie donc « savoir, être conscient du gré (= de la reconnaissance) que l'on a pour quelqu'un », ce qui justifie l'invariabilité de ce substantif masculin."

    8
    Michel JEAN
    Jeudi 28 Janvier 2016 à 14:45

    Bonjour M. Marc, avec votre agrément, une idée sur mon vieil  "agréement ?"  action de gréer. Bye.

      • Jeudi 28 Janvier 2016 à 20:27

        Gréer ("équiper un bâtiment") s'est d'abord écrit agreier (Xe siècle).
        D'après le TLFi : « Agréer, ainsi que les autres mots marins de cette famille [dont le dérivé agrément] à l'exception d'agrès*, ont été remplacés par une forme simple [gréer, gréement] sans doute pour éviter l'homonymie avec agréer "trouver à son gré". »

    9
    HENNEBELLE
    Vendredi 5 Février 2016 à 18:39

    Merci pour ce site 

    10
    Gaylhord
    Samedi 11 Juin 2016 à 08:25

    merci beaucoup pour votre prise en charge ! j'ai bien compris l'envoi de "savoir gré"

    11
    Timothy
    Vendredi 1er Septembre 2017 à 15:21
    Merci pour l'éclaircissement
    12
    MartinGraphe
    Mercredi 16 Janvier à 19:33

    Bonjour, merci pour ces explications.

    Cependant, je trouve quelque chose d'illogique.
    En effet, si l'on remplace "gré" par "reconnaissant", alors il me semble qu'au niveau du sens, il faut inverser les sujets.
    "je vous saurais gré de ..." ne veut pas dire "je vous serais reconnaissant de ..." mais plutôt "je sais que vous êtes reconnaissant de  ...".

    Donc pour exprimer "je vous serais reconnaissant de ...", ne devrait-on pas dire à la place : "Vous me saurez gré de ..." ?

     

      • Jeudi 17 Janvier à 00:08

        Gré est un nom qui signifie "gratitude, reconnaissance". Il est donc vain de chercher à le remplacer par l'adjectif reconnaissant. C'est l'expression savoir gré à quelqu'un (de quelque chose) – littéralement "savoir qu'on a du gré (= de la reconnaissance) pour quelqu'un (à propos de quelque chose)" – que l'on peut interpréter comme "lui être reconnaissant (pour quelque chose)".

      • MartinGraphe
        Jeudi 17 Janvier à 16:22

        Bonjour et merci de votre réponse dont je relève comme une contradiction consistant à dire qu'il est vain de  chercher à remplacer gré par reconnaissant tout en constatant que vous ne faites que cela pour étayer vos propos.

        Propos par ailleurs peu convaincants. car ils ne répondent pas à ma question qui était sans doute mal posée:

         Pour exprimer :

        • "je vous suis reconnaissant de ..." avec le verbe savoir, tout en gardant, nuances mises de côté,
          le sens de la phrase, je dois inverser les sujets et dire :
          "vous me savez reconnaissant de ..."

        donc ne devrait-on pas dire :

        • "Vous me savez gré de ..." ?

        Car si je dis "je vous sais gré de ..." cela veut dire "je vous sais reconnaissant de ...",
        autrement dit "je sais que vous êtes reconnaissant de ...", or cela n'a plus rien à voir avec
        "je vous suis reconnaissant de ..." qui devrait alors bien être exprimé en :

        "Vous me savez gré de ...", n'est-il pas ?

         

      • Jeudi 17 Janvier à 17:47

        L'échange tourne, en effet, au dialogue de sourds...

        1/ "Je relève comme une contradiction consistant à dire qu'il est vain de  chercher à remplacer gré par reconnaissant tout en constatant que vous ne faites que cela pour étayer vos propos".
        J'établis simplement une distinction entre le nom reconnaissance et l'adjectif reconnaissant. Gré s'entend au sens de "reconnaissance", pas de "reconnaissant".

        2/ Si je dis "je vous sais gré de ..." cela veut dire "je vous sais reconnaissant de ...", autrement dit "je sais que vous êtes reconnaissant de ..."
        Non, justement ! Vous persistez à vouloir remplacer gré par l'adjectif reconnaissant...
        Je vous sais gré signifie "je sais que J'ai de la reconnaissance pour VOUS", donc "je vous suis reconnaissant".

    13
    MartinGraphe
    Jeudi 17 Janvier à 20:08

    Bonsoir,

    en effet vous avez raison, j'ai confondu les deux.

    Je vous prie de m'excuser

    Merci encore de votre réponse.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :