• (Ré)échelonner

    (Ré)échelonner

    « Les objectifs du pays en matière de déficit public ont été rééchelonnés dans le temps » (à propos du Portugal).

    (Dominique Albertini, sur liberation.fr, le 25 septembre 2012) 



    FlècheCe que j'en pense


    Bien sûr, vous ne trouverez pas le verbe rééchelonner dans le Dictionnaire de nos académiciens ! Comment les en blâmer, du reste, tant la plupart des verbes sont susceptibles d'être précédés de la particule re ou pour marquer la répétition ? Impossible, à leur échelle, de répertorier toutes les créations itératives du moment... En revanche, échelonner y figure en bonne place, avec comme définition : « Répartir dans le temps selon un calendrier déterminé. Échelonner des paiements ».

    Sans doute voyez-vous où je veux en venir : l'expression rééchelonner dans le temps me paraît doublement suspecte. D'abord, on procède à l'échelonnement (des objectifs, en l'occurrence), forcément dans le temps : premier pléonasme. Puis on réclame leur rééchelonnement, c'est-à-dire – par extension de la définition trouvée dans le Petit Larousse illustré – l'« allongement de la durée », non pas « de remboursement d'une dette », mais d'atteinte desdits objectifs ; toujours dans le temps, donc : second pléonasme.

    À terme, ça doit faire un sacré délai supplémentaire, ça...

    Flèche

    Ce qu'il conviendrait de dire


    Les objectifs du Portugal en matière de déficit public ont été rééchelonnés.

     

    « La uneLe transfert ment »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :