• L'adjectif indéfini chaque (comme les pronoms chacun et chacune, mais à la différence d'aucun) n'a pas de pluriel. Le nom et le verbe qui suivent sont donc toujours au singulier.

    Chaque homme et chaque femme sera interrogé.

    Chacun d'eux sera interrogé.

    Ces avocats coûtent 1 euro chacun (et non chaque, obligatoirement suivi d'un nom).

    Aussi les expressions du genre « chaque six mois », où chaque est suivi d'un nom au pluriel, sont-elles à éviter, malgré les exemples trouvés chez certains auteurs considérant qu'il ne s'agit pas là de l'expression d'une pluralité mais d'une grandeur. On y remplacera avantageusement chaque par tous les ou par une périphrase.

    Il consulte sa montre toutes les cinq minutes (et non chaque cinq minutes).

    À chaque période de vacances scolaires, il part chez ses grands-parents (et non À chaque vacances scolaires ni À chaques vacances scolaires).

    Séparateur de texte


    Remarque
    : Voir aussi le rappel des règles d'accord avec chacun.

    Chaque

    Livre d'Alison McGhee, Editions Albin Michel

     


    votre commentaire
  • On se rappellera que le nom frais, employé au sens de « dépenses », n'a pas de singulier.

    On écrira donc :

    Sans aucuns frais (et non Sans aucun frais).

    À moindres frais (et non À moindre frais).

    Séparateur de texte


    Remarque 1
    : Selon le Dictionnaire historique de la langue française, frais correspond au pluriel de l'ancien français fret ou frait (« dommage causé en brisant quelque chose », d'où « dépense destinée à réparer le dommage »), probablement emprunté du latin fractus, participe passé de frangere, « briser ». De là son s final.

    Remarque 2 : Par exception, l'adjectif aucun (à la différence de chaque) prend la marque du pluriel devant un nom qui n'a pas de singulier ou qui a au pluriel un sens particulier : aucunes représailles, aucuns travaux, aucuns dépens. Aucuns fonds ne peuvent être affectés au remboursement de leurs dépenses.

    Frais

     


    6 commentaires
  • En français, le singulier est de rigueur jusqu'à 2 non inclus (ce qui revient à dire que la marque du pluriel commence à 2).

    Ainsi, on écrira :

    1,5 euro (et non 1,5 euros).

    1,9 million d'euros (et non 1,9 millions).

    2,05 kilomètres.

     

    1,7 million

    (source : Pôle Emploi-Crédoc)

     


    5 commentaires
  • Le mot bonhomme n’a pas le même pluriel selon qu’il est nom ou adjectif.

    En tant que nom, bonhomme voit chacun des deux éléments qui le composent prendre la marque du pluriel : on écrira donc des bonshommes (avec un s intercalaire), que l'on prononcera bonzome.

    Les deux vieux bonshommes du Muppet Show.

    Ils ont fait des bonshommes de neige (de préférence à des bonhommes de neige, cf. remarque ci-dessous).

    Quand bonhomme est adjectif, seul le dernier élément prend la marque du pluriel : des airs bonhommes (= empreints de bonhomie, de bienveillance).

    Séparateur de texte

    Remarque 1 : On constate la même autonomie des éléments entrant dans la composition de madame, mademoiselle, monsieur et monseigneur, qui font au pluriel mesdames, mesdemoiselles, messieurs et messeigneurs (le pluriel monseigneurs est « familier et parfois ironique », selon l'Académie). De même, gentilhomme devient au pluriel gentilshommes... mais pas le substantif dérivé gentilhommière (des gentilhommières), qui désigne le petit château ou manoir ayant appartenu à un gentilhomme.

    Remarque 2 : Bescherelle ajoute : « Toutefois, en langue courante et en particulier pour l'expression bonhomme de neige, on rencontre souvent le pluriel bonhommes », vraisemblablement sous l'influence de la prononciation enfantine. À éviter dans la langue soignée.

    Remarque 3 : On notera que bonhomie (= caractère bienveillant) ne prend qu'un m alors que bonhomme en compte deux. Bien que cette anomalie ait été rectifiée en 1990, la plupart des dictionnaires rechignent encore à écrire bonhommie avec deux m.

    Bonshommes
    Livre de Tina MacNaughton, Editions Milan Jeunesse

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique