• Pédéraste / Pédophile

    Voilà un sujet délicat à traiter... et un désolant exemple des incohérences de l'usage français.

    Il est en effet bien surprenant que le terme pédophile soit couramment utilisé pour désigner une personne attirée sexuellement par les enfants, alors que son étymologie (du grec paidos, « enfant », et philos, « ami ») lui confère le sens positif de « ami des enfants » (c'est-à-dire qui aime les enfants mais d'un amour non sexuel), tout comme francophile signifie « ami de la France, des Français » et bibliophile « amateur de livres rares et précieux ». Ainsi, toute personne éprouvant une tendresse naturelle, dépourvue de toute perversion, pour les enfants devrait pouvoir être qualifiée de pédophile sans que cela revête un caractère péjoratif.

    En revanche, il serait nettement plus adapté de qualifier les violeurs d'enfants de pédérastes (du grec paidos, « enfant », et erastês, « qui aime sexuellement »), mais ce terme (comme son abréviation populaire voire injurieuse pédé) est lui-même abusivement employé dans le langage courant avec le sens de « homosexuel ».

    À croire que le français perd toute raison dès lors qu'il est question de sexe...

    Pédéraste / Pédophile

    Cela est bien possible, si l'on s'en tient à l'étymologie du mot pédophile !

     

    « ClamerAnté- / Anti- »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Couize
    Samedi 30 Mars à 15:46

    Vous avez entièrement raison, on utilise trop souvent pédophile au lieu de pédéraste, mais sur de nombreux sites ou forums c'est la censure ou le bannissement.

    Dans l'église par exemple, les abusés sexuels sont majoritairement des garçons, victimes de prêtres majoritairement homosexuels.J'avais un ami qui voulait devenir prêtre mais qui a du renoncer car il m'a dit qu'il était régulièrement harcelé par des prêtres.

    Le raccourci "pédé" doit être la cause première de la disparition du terme pédéraste remplacé à tort par pédophile.

     

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Michel Jean
    Samedi 30 Mars à 22:02

    Bonjour M. Marc, mais si on consulte le CNRTL au mot «tante» il y a donc là aussi une interprétation faussée, plus encore, un malencontreux amalgame. Bonsoir.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :