• Participes en désaccord

    « Ils se sont confectionnés un langage à eux, arrosé par une idéologie à eux que cimente leur dogme à eux. Ils ne prêtent foi qu’aux informations qu’ils se sont eux-mêmes concoctés et que crédibilise leur propre presse » (à propos des opposants au mariage pour tous).

    (Jean-François Kahn, sur huffingtonpost.fr, le 27 mai 2013)

    (photo Wikipédia sous licence GFDL par Thesupermat)

    FlècheCe que j'en pense


    Voilà que Jean-François Kahn peine à accorder ses participes passés. Si la manipulation des verbes pronominaux n'est pas toujours chose gaie, le constat n'en est pas moins triste. Prêtons-lui main-forte : ils ont confectionné quoi ? un langage à eux, complément d'objet direct placé après le participe. L'invariabilité est donc de rigueur.

    Ils ont concocté quoi ? les informations, complément d'objet direct placé avant le participe. Cette fois, l'accord au féminin pluriel est de mise.

    Vive l'accord pour tous !


    Voir également le billet Accord du participe passé des verbes pronominaux.

     

    Flèche

    Ce qu'il conviendrait de dire


    Ils se sont confectionné un langage à eux.

    Ils ne prêtent foi qu’aux informations qu’ils se sont eux-mêmes concoctées.

     

    « Fouler au(x) pied(s)À l'au(l)ne de »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :