• Papier brouillon

    Un virus d'un drôle de genre

    « Jusqu'au 11 mai, chaque sortie du domicile doit être justifiée par une attestation de déplacement [...]. Les versions papiers sont toujours autorisées. »
    (Anaïs Thiébaux, sur journaldesfemmes.fr, le 1er mai 2020.)  

     

    FlècheCe que j'en pense


    Curieuse, cette marque du pluriel mise au nom papier, lui-même juxtaposé au nom versions. Car enfin, il n'est que trop clair que l'on a ici affaire à une réduction de versions sur papier (de la précieuse attestation de déplacement), par opposition aux versions électroniques, téléchargeables sur un téléphone portable. Partant, papier se doit de rester au singulier : « Est-ce que les versions papier des journaux finiront par disparaître ? » (Office québécois de la langue française).

    Renseignements pris, l'ellipse de la préposition sur devant le substantif papier ne date pas d'hier. Elle est attestée sur le papier depuis au moins la fin du XVIIIe siècle : « Les douze premières épreuves seront jointes aux douze exemplaires papier vélin » (Journal politique, 1784), mais c'est à l'ère numérique que se sont multipliées les combinaisons (copie papier, déclaration papier, document papier, édition papier, tirage papier, version papier...), jusque sous des plumes avisées : « Le tirage [de tel journal] atteint 150 000 exemplaires pour la seule édition papier » (Bernard-Henri Lévy, 2003), « [Les premiers volumes] n'avaient pas bénéficié d'autre chose que d'une version papier » (Jean Pruvost, 2006), « [Des formes] enfouies au fond de la mémoire d’un vieil ordinateur ou dans la version papier de Dire, Ne pas dire » (site Internet de l'Académie, 2015), « Version papier, version numérique » (site Défense de la langue française), « Dans les concours de dictées, on s'en tient traditionnellement, pour Larousse, à la version papier du PLI » (Jean-Pierre Colignon, 2019), « J'aurai à y revenir dans le cadre d'une prochaine chronique papier » (Bruno Dewaele, 2020).

    Quant à ceux qui tiennent à employer un adjectif pour faire pendant à électronique ou à numérique, ils gagneront à recourir, selon le contexte, à imprimé ou à manuscrit : « Le support numérique offre une grande souplesse dans la présentation des informations, comparativement à une version imprimée » (site Internet de l'Académie) et à fuir comme la peste-19 les formules copies dures, copie en dur qui commencent à contaminer la Toile, sous l'influence de l'anglais hard copy...

    Remarque : Cet emploi comme réduction syntaxique a beau être absent des articles consacrés au substantif papier, il n'est pas inconnu de nos dictionnaires. Jugez-en plutôt : « Quotidien ou périodique ayant une version papier et une version électronique » (article « bimédia » du Larousse en ligne), « Les Éditions Le Robert proposent des dictionnaires de référence en français [...], disponibles en version papier ou numérique » (site Internet desdites éditions).

     

    Flèche

    Ce qu'il conviendrait de dire


    Les versions (sur) papier ou les versions imprimées (voire manuscrites).

     

    « Même pas cap' !Valse-hésitation »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 7 Mai à 00:47

    Bonjour Monsieur Marc,

     

    De toute façon, formulation elliptique ou pas il est clair que ''papier'' doit rester au singulier car il s'agit avant toute chose de la matière ; pour des huisseries par exemple, dit-on '' des portes et fenêtres dont les versions aluminiumS sont plus chères que les bois " ? Comme dit l'autre qui parle toujours avec sagesse '' Se poser la question c'est déjà y répondre''.


    Salutations.

    2
    raymond
    Mercredi 22 Juillet à 15:07

    Versions papières ???????? large sourire...........

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :