• Mysogyne

    Mysogyne
    « Martin est mysogyne, xénophobe, légèrement misanthrope, et sans aucune générosité » (à propos du Prix Martin, pièce de théâtre d'Eugène Labiche).

    (Saint Loup, sur lenouveleconomiste.fr, le 12 avril 2013)

     

     

     


     
    FlècheCe que j'en pense


    Notre journaliste aurait-il oublié ses humanités ?

    Rappelons pour mémoire l'orthographe de misogyne, avec dans la première syllabe un i, assurément grec, conforme à l'étymologie. L'adjectif (comme le substantif) est en effet emprunté du grec misein, « haïr » (et de gunê, « femme »)... celui-là même que l'on retrouve dans misanthrope, associé cette fois à anthropos (« homme »).

    Misogyne se dira donc d'une personne qui éprouve de l'hostilité, du dédain pour les femmes ; misandre, quoique rare, de celle qui regarde l'ensemble des individus de sexe masculin avec la même aversion ; et misanthrope, de celle qui n'aime pas le genre humain. Reste à s'entendre sur la nature réelle d'un misogyne misanthrope...

     

    Flèche

    Ce qu'il conviendrait de dire


    Martin est misogyne.

     

    « Sans que rien (ne)Dont qui choque »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :