• Munificence / Magnificence

    Munificence / Magnificence

    « Cette munificence d'hôtel particulier (...), ces arbres si hauts, tout affirme une île de terre civilisée » (à propos du Château d'Avignon, photo ci-contre).

    (La cuisine des châteaux de Provence, G. et B. du Pontavice, aux éditions Ouest-France, 2001)

    (photo wikipedia sous licence GFDL par marlèned)


    FlècheCe que j'en pense


    Voilà un bien bel hommage à ce château de la fin du XIXe siècle, actuelle propriété du conseil général des Bouches-du-Rhône. Dommage que celui-ci soit gâché par cette regrettable confusion entre les paronymes munificence et magnificence.

    Le premier, emprunté du latin munificentia (de munus, proprement « charge, fonction » et, par dérivation « don, cadeau » et facere, « faire »), a à voir avec la libéralité : la munificence se caractérise par une certaine grandeur dans la générosité. La munificence royale ou, au figuré, la munificence divine. De façon plus terre à terre, on dira de nos jours que l'État n'a plus les moyens d'agir avec munificence... Quant à nos auteurs, ils ne sortent pas grandis d'avoir employé, dans un excès non pas de libéralité mais bien de liberté, un terme réservé aux seules personnes (et assimilés).

    Le second, emprunté du latin magnificentia (« noblesse, grandeur d'âme », de magnus, « grand », et facere), ressortit au luxe, à la splendeur : la magnificence est la qualité de celui qui fait grandement les choses, de ce qui est imposant par sa grandeur, sa somptuosité, son faste... en d'autres termes, de ce qui est magnifique. La magnificence d'une cathédrale, d'un style. Tel était à l'évidence le propos de nos auteurs.

    Là où les choses se compliquent, c'est que nos dictionnaires usuels enregistrent une acception supplémentaire (qualifiée de « littéraire ») au substantif magnificence appliqué aux personnes : « générosité, prodigalité », toutes qualités qui ont normalement trait à... munificence. De quoi perdre de sa superbe !


    Remarque
    : L'élément -ficence correspond à la forme savante de -faisance (bienfaisance).

    Flèche

    Ce qu'il conviendrait de dire


    Cette magnificence d'hôtel particulier.

     

    « Casse-toi, pauvre "s"D'évidence »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :