• Martyr / Martyre

    Afin d'éviter la confusion entre ces deux homophones (même prononciation, mais sens différent), on distinguera martyre (avec un e final), qui désigne le supplice, de martyr (sans e, à moins qu'il ne s'agisse d'une femme), la personne suppliciée.

    Les martyrs chrétiens ont souffert le martyre.

    Saint Sébastien est un martyr mais Sainte Cécile est une martyre.

    Martyr, substantif, peut être mis en apposition, dans un emploi adjectival.

    Un enfant martyr. Une ville martyre (= à qui l'on inflige de nombreux tourments).

    Séparateur de texte


    Remarque 1 : Le féminin de martyr (la personne) est martyre, à ne pas confondre avec martyre (le supplice).

    Remarque 2 : Le martyrologe (et non martyrologue) désigne la liste des martyrs de l'Eglise et, par extension, se dit d'une liste rappelant les noms des héros qui ont souffert ou se sont sacrifiés pour une cause.

    Martyre

    Le Martyre de saint Sébastien de Debussy

     

    « Perpétrer / PerpétuerConjecture / Conjoncture »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Luc de Rancourt
    Mercredi 18 Septembre 2013 à 22:35

    Dans la marine, un martyr est également un morceau de bois passé dans un oeil pour abouter provisoirement deux cordages ("faire ajut").

    2
    Jeudi 19 Septembre 2013 à 09:16

    Merci de cette précision, dont j'ai retrouvé la trace dans un document de la Fédération de sports sous-marins ("un morceau de bois pouvant servir de martyr") ainsi que dans le Wiktionnaire : "(Technologie) Plateau ou cale fait d’un matériau assez tendre destiné à supporter les dépassements d'usinage,  notamment les perçages ou les fraisages ; il est placé au contact (et généralement en dessous) de la pièce à usiner au moment où l’on installe dans l'étau  la pièce à usiner. En menuiserie, le terme désigne une cale dont on se sert lorsque l’on utilise une scie." 

    3
    Michel JEAN
    Mardi 3 Mars 2015 à 16:26

    R'b, C.N.R.T.L, ne parle pas de martyrat, pourtant croyais le mot existant? Fait-il parti de cette sainte famille!!!Merci.

    4
    Mardi 3 Mars 2015 à 17:49

    Martyrat ? Connais pas ! S'agirait-il d'un néologisme formé sur le modèle de célibat, laïcat, etc. ?

    5
    Claire35
    Mercredi 4 Mars 2015 à 10:35

    Bonjour Marc,

    J'ai cette phrase, et un doute sur la virgule avant le qui :

    Le bilan fait ressortir une lente progression de la qualité des eaux qui ne devrait guère évoluer ....

    Merci de vos conseils...

    6
    Mercredi 4 Mars 2015 à 13:56

    Selon moi, le doute ne porte pas tant sur la virgule que sur le sens : une lente progression, d'un côté ; qui ne devrait guère évoluer, de l'autre ?

    7
    Claire35
    Mercredi 4 Mars 2015 à 13:59

    Je sais bien mais pas trop la latitude de faire évoluer...

    8
    Claire35
    Mercredi 4 Mars 2015 à 14:01

    C'est la qualité des eaux qui devrait guère évoluer, j'avoue que la phrase est ambiguë.

    9
    Luc de Rancourt
    Jeudi 5 Mars 2015 à 15:29

    Bonjour, j'aurais écrit quant à moi:

    Le bilan fait ressortir une lente progression de la qualité des eaux, qualité qui ne devrait guère évoluer ....

    10
    Jeudi 5 Mars 2015 à 18:53

    Je vous rejoins.

    11
    claire 35
    Jeudi 5 Mars 2015 à 19:18

    Finalement, ça s'est terminé à peu de choses près comme ça. Le bilan fait ressortir une lente progression de la qualité des eaux. Une situation qui ne devrait pas évoluer...
    Ah, les phrases alambiquées, ça devrait être interdit.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :