• Les quelque centaines d'ouvrages

    Les quelque centaines d'ouvrages

    « Rachel Polonsky, professeur d'histoire de la Russie à Cambridge, en fit le constat en 1998, lors de la découverte des quelque centaines d'ouvrages encore en place dans la bibliothèque de Molotov » (à propos des goûts littéraires éclectiques du bras droit de Staline, photo ci-contre).

    (Emmanuel Hecht, dans L'Express n° 3192, septembre 2012)

     


    (source Wikipedia)

     

    FlècheCe que j'en pense


    Le piège est aussi explosif que le célèbre cocktail auquel l'homme politique soviétique a laissé son nom : notre journaliste a cru bien faire en respectant la règle d'invariabilité de quelque devant un adjectif numéral ; sauf que centaine, substantif, ne saurait se confondre avec cent, adjectif. Quelque n'est donc pas ici adverbe (au sens de « environ ») mais bien adjectif (au sens de « plusieurs »). Et s'accorde en toute logique en genre (masculin, féminin) et en nombre (singulier, pluriel) avec le nom auquel il se rapporte.


    Voir également le billet Quelque.

    Flèche

    Ce qu'il conviendrait de dire


    « Lors de la découverte des quelques centaines d'ouvrages » (mais « Lors de la découverte de quelque cinq cents ouvrages »).

     

    « Des personnages clefUn choix de vie drastique »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :