• Les mannes de l'idéal républicain

    Les mannes de l'idéal républicain

     
    « [Vincent] Peillon ne résiste jamais à convoquer les mannes de l'idéal républicain lorsqu'il s'agit de parler éducation. »

    (Marie-Caroline Missir, dans L'Express n° 3163, février 2012)

     



    (photo wikipedia)

     

    FlècheCe que j'en pense


    Du latin manna, la manne est la nourriture providentielle envoyée par Dieu aux Hébreux dans le désert. Au sens figuré, ce nom féminin (rarement au pluriel) désigne un don providentiel et inespéré, un avantage inattendu.

    Selon toute vraisemblance, il y a là confusion avec l’homophone mânes, nom masculin pluriel emprunté du latin Manes, qui désigne l'âme des morts, le souvenir des morts (dans la religion romaine). Et qui est correctement employé dans cet extrait du Point (n°2075) consacré à Simenon : « Tous les ans, en juin, les mânes de Maigret rôdent dans les rues des Sables-d'Olonne ».

    Quant au choix du verbe, il est discutable. Si l'on s'en tient à la position de l'Académie, convoquer ne peut s'appliquer qu'à une personne ou à un groupe de personnes. Sans doute eût-il été préférable de recourir au verbe invoquer, moins contestable.

     

    Flèche

    Ce qu'il conviendrait de dire


    Vincent Peillon ne résiste jamais à invoquer les mânes de l'idéal républicain.

     

    « Le déroulé d'une émissionUne annus horribilis »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :