• Les enfants de la balle

    « Aux jeux du Commowealth, à Glasgow, Ojo Onaolapo, un jeune Nigérien de 19 ans, remporte la victoire face à un adversaire Hindou, Sharath Kamal Achanta. »
    (paru sur sudinfo.be, le 2 août 2014)
      

    FlècheCe que j'en pense

    Raté ! Contrairement à ce que laisse entendre notre journaliste, le jeune pongiste en question est originaire du Nigeria, non pas du Niger. De toute évidence, il y a ici confusion entre les gentilés respectifs : Nigérians désigne les habitants du premier pays (dont la capitale est Abuja) ; Nigériens, ceux du second (dont la capitale est Niamey).

    Mais là n'est pas le seul écueil que nous réserve ladite affaire : doit-on écrire Nigeria ou Nigéria ? Force est de constater que les spécialistes se renvoient la balle : Larousse, Robert, Bescherelle, Girodet et Capelovici préconisent la graphie sans accent, contrairement à Hanse et à l'Académie (laquelle écrit à l'entrée « nigérian » de la dernière édition de son Dictionnaire : « Relatif au Nigéria. Subst. Un Nigérian, une Nigériane, personne qui est originaire du Nigéria ou qui a la nationalité de ce pays »). La règle en vigueur, approuvée par la Délégation générale à la langue française et le Conseil international de la langue française, nous est rappelée dans un arrêté relatif à la terminologie des noms d’États et de capitales, paru en 1993 : « Quand la graphie locale d’un nom de pays ou de capitale, utilisée en français, ne comporte pas d’accent sur des "e" prononcés "é" ou "è", cette graphie sera conservée en français sans accent ; en revanche, les adjectifs et noms dérivés seront normalement accentués en "é" ou "è" (ex. : "Venezuela", mais "Vénézuélien"). » Est-il besoin de préciser que nos chers Immortels, qui n'en sont plus à une contradiction près, écrivent Nigéria mais... Venezuela (aux entrées « asphalte » et « bolivar » de leur Dictionnaire) ?

    Quant à l'adjectif hindou (qui se distingue du substantif par la minuscule), l'Académie le présente comme vieilli au sens de « relatif à l'Inde » ou de « qui est originaire de l'Inde ». Dans ces acceptions, on dit plutôt indien, hindou ne s'employant plus qu'au sens religieux pour désigner les adeptes de l'hindouisme : La société indienne. Un Indien (plutôt qu'un Hindou). Les hindous et les musulmans du Nord de l'Inde.

    Qui a dit que la géographie était une matière ennuyeuse ?

     

    Flèche

    Ce qu'il conviendrait de dire


    Aux Jeux du Commonwealth, un jeune Nigérian de dix-neuf ans remporte la victoire face à un adversaire indien.

     

    « Prise de têteLangue de bœuf »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :