• Le Général connût un pays

    Le Général connût un pays


    « Vous êtes les enfants d'un grand pays. Plus encore que celui que connût le Général de Gaulle » (extrait supposé du discours de François Hollande à l'occasion des 50 ans de l'amitié franco-allemande).

    (Patrick Saint-Paul, sur lefigaro.fr, le 22 septembre 2012)



    (Charles de Gaulle, photo wikipédia sous licence GFDL par Egon Steiner)



    FlècheCe que j'en pense


    Le journaliste du Figaro a beau préalablement préciser que « contrairement à Charles de Gaulle (...), le président et la chancelière se sont exprimés chacun dans leur langue », j'ai un sérieux doute, tant les retranscriptions des propos du président français fluctuent d'un journal à l'autre : le correspondant de La Croix n'a-t-il pas cru entendre de son côté « Vous êtes les enfants d'un grand pays, plus grand encore que celui que visitait le général de Gaulle » ? C'est à se demander si François Hollande ne s'exprimait pas en latin dans le texte...

    À double titre, notre journaliste aurait mieux fait de s'en tenir à la version de ses confrères : d'une part, il aurait évité cette fâcheuse confusion entre les formes conjuguées du verbe connaître qui, au passé simple de l'indicatif et à l'imparfait du subjonctif, ne diffèrent que d'un petit – mais précieux – accent circonflexe ; d'autre part, il se serait abstenu d'affubler le général d'une majuscule qui ne sied guère aux noms de fonctions.


    Flèche

    Ce qu'il conviendrait de dire


    Un pays plus (grand) encore que celui que connut le général de Gaulle.

     

    « New (-) YorkInclu(s) »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :