• La société toute entière

    La société toute entière« Accepter le pourrissement sur pied de l’UMP, c’est accepter le pourrissement de la société politique toute entière » (à la suite des révélations du livre Le coup monté).

    (Maurice Szafran, sur marianne.net, le 1er avril 2013)


     
    FlècheCe que j'en pense


    Maurice Szafran, directeur de la publication de Marianne, se présente comme un vieux briscard du journalisme politique. Aussi s'étonne-t-on de trouver sous sa plume cette coquille de Pâques, qui compte pourtant parmi les classiques du genre.

    En effet, au sens de « complètement, entièrement », tout est adverbe et ne varie exceptionnellement que quand il est placé devant un adjectif féminin commençant par une consonne ou un h aspiré. Comparez : L'entreprise tout entière et Une entreprise toute récente, toute hasardeuse.

    Y aurait-il quelque chose de tout pourri dans le royaume de France ? (pour sauter de la coquille à l'Hamlet...)


    Voir également le billet Tout.

     

    Flèche

    Ce qu'il conviendrait de dire


    Le pourrissement de la société politique tout entière.

     

    « S'addresser entre autreDémentir (n')avoir jamais »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Guy Dominé
    Jeudi 16 Mai 2013 à 21:13

    Ceci n'est pas un commentaire mais une question : Lorsque vous écrivez : "Y aurait-il quelque chose de tout pourri... ", est-ce une question au conditionnel présent ?
    Idem si j'écris : "Y aurait-il une vie après la mort ?"

    La phrase suivante est-elle correcte ? Car "aurait" ne s'utilise qu'au conditionnel et dans cette phrase il y a "si" (s'il) et avec "si", jamais de "rait" :
    "Allons voir après ce tournant s'il n'y aurait pas une ligne droite ! On pourra ainsi voir les coureurs de plus loin"

    Merci d'avance de votre réponse.

    Guy Dominé, belge au Québec

    2
    Marc81 Profil de Marc81
    Jeudi 16 Mai 2013 à 23:13

    Tout dépend en fait du type de subordonnée introduite par si...
    Je vous invite à lire le billet suivant, qui devrait répondre à vos interrogations.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :