• La gente masculine

    La gente masculine

    « Alors que Laurence Parisot, la présidente du Medef, a jugé "très sexy" la photo d'Arnaud Montebourg, le message a visiblement touché la gente masculine » (à propos de l'opération de communication du ministre du Redressement productif, photo ci-contre, en faveur du « produit en France »).

    (Isabelle de Foucaud, sur lefigaro.fr, le 23 octobre 2012)

    (photo leparisien.fr)



    FlècheCe que j'en pense


    Notre journaliste du Figaro file un mauvais coton. Voilà ce qui arrive à force d'écrire comme on parle : on s'emmêle les aiguilles de la montre Herbelin et de la machine à tricoter la marinière Armor-Lux, et on nous sert un brouet de paronymes mixés dans un robot Moulinex.

    Quitte à promouvoir les produits français, autant le faire dans une langue irréprochable : l'ancien nom féminin gent (« nation, race », sans e final et prononcé jen) de la gent masculine ne saurait être confondu avec l'adjectif gent (« noble, bien né » puis « gentil, plaisant ») de gente dame.

    À croire que la gent journalistique n'est pas composée que de gentes plumes...


    Voir également le billet Gens / Gent.

    Flèche

    Ce qu'il conviendrait de dire


    Le message a visiblement touché la gent masculine (le t final ne se prononce pas).

     

    « Aller croissantsMettre en pièce »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 23 Octobre 2012 à 22:20
    soky

    Doux Jésus ! J'aurais parié un mouton que l'expression prenait un 'e' final. J'ai toujours entendu dire [jante]. D'ailleurs le Robert fait remarquer: « On entend parfois [ʒɑ̃t] ». Autrement dit, j'ai faux sur l'orthographe et sur la prononciation. Eh ben ! Merci pour cette note éclairante.

    2
    Marc81 Profil de Marc81
    Mardi 23 Octobre 2012 à 23:03

    L'erreur est d'autant plus fréquente que la réticence est vive à prononcer la gent, par crainte de confusion avec l'agent.

    3
    Mercredi 24 Octobre 2012 à 16:18
    soky

    Anciennement "gentilhomme" désigne un homme noble de race, de naissance. Pourtant, 'gentil' n'a pas de rapport avec la noblesse.

    4
    Marc81 Profil de Marc81
    Mercredi 24 Octobre 2012 à 16:35

    Si, au contraire ! Alain Rey note dans son Dictionnaire historique : "Gentil est introduit avec les sens latins de "noble de naissance" et "noble de coeur, brave", aujourd'hui disparus (...) Mais le gentil hom cesse d'être un brave pour devenir un aristocrate".

    5
    Mercredi 24 Octobre 2012 à 16:44
    soky

    Ha, voilà ! Merci pour ces précisions.

    6
    brounieboo
    Lundi 24 Février 2014 à 12:52

    L'erreur est même tellement répandue qu'elle ne le restera surement pas bien longtemps! Je ressens un peu de flemme à l'idée de ne pas me faire comprendre à chaque fois que je palerai de la gent féminine :)

    En tout cas, merci pour les précisions, il est rassurant de savoir que l'on a accès à l'exactitude et que celle-ci est une possibilité.

    7
    reivilo
    Lundi 5 Décembre 2016 à 15:55

    C'est là que l'expression "où il y a de la gêne, il n'y a pas de plaisir" prend tout son sens...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :