• L'accord du jour

    « De sérieuses tensions se sont faites jour, notamment dans la région de Bambari (centre du pays) où sept soldats français ont été blessés le 3 juillet. »
    (Jean Guisnel, sur lepoint.fr, le 8 juillet 2014)
     

     

    FlècheCe que j'en pense

    Est-il besoin de préciser que la bourde relevée ce jour sur le site du Point est sans commune mesure avec les pertes en vies humaines qui sont à déplorer en République centrafricaine ? Il n'empêche : notre journaliste gagnerait à mettre ses connaissances grammaticales à jour. C'est qu'il semble ignorer que le participe passé des locutions figées se faire jour, se faire mal, se faire face, etc. reste invariable.

    Reconnaissons, à sa décharge, que la chose ne tombe pas sous le sens pour qui ignore que jour est ici à prendre dans son acception particulière de « ouverture, fissure par où le jour, l'air peut s'insinuer » (comme dans « Il y a du jour entre ces planches »). Se faire jour signifie proprement « se faire ouverture et passage, se frayer un chemin » : C'est avec grand peine qu'ils se sont fait jour à travers la foule. Partant, jour peut être analysé comme complément d'objet direct, placé après le participe fait, ce qui suffit à justifier l'invariabilité de ce dernier : ils ont fait quoi ? jour (entendez un passage) ; à qui ? à se, mis pour eux, complément d'objet second.

    Quand le sens originel de notre locution serait aujourd'hui perdu, l'invariabilité s'est maintenue dans son emploi moderne et figuré de synonyme de « se manifester » : Tôt ou tard la vérité se fait jour. Ces tendances se sont fait jour. Mais pour combien de temps encore ? Quelques pages de Toile m'ont suffi pour mettre au jour une « volonté qui s’était faite jour », extraite d'un discours de François Hollande prononcé à l'occasion de la « grande conférence sociale pour l'emploi » (et consultable sur le site de l’Élysée). Et que dire de ces « aspects (qui) se sont faits jours », dénichés dans un bulletin de l'Académie de médecine ? Je crains qu'en l'espèce les jeux ne soient déjà... faits.


    Voir également le billet Mettre à jour / au jour

     

    Flèche

    Ce qu'il conviendrait de dire


    Des tensions se sont fait jour.

     

    « Au bon marchéDes nuées d'étoiles »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :