• Ils nous ont traité(s)

    Ils nous ont traité(s)« "Certains nous ont traité de réactionnaires (...)", a ajouté la ministre, lors d’une conférence de presse » (propos d'Aurélie Filippetti, photo ci-contre, en réaction à ceux de M. Barroso devant le refus de la France de soumettre l'audiovisuel au libre-échange au nom de l'exception culturelle).

    (dépêche AFP servilement reprise sur nouvelobs.com, liberation.fr, lefigaro.fr, lexpress.fr, lemonde.fr, etc.,  le 17 juin 2013)

    (photo Wikipédia sous licence GFDL par France 64160)


    FlècheCe que j'en pense


    D'autres traiteront les journalistes de moutonniers...

    On est en droit de le penser, tant la presse numérique semble se contenter le plus souvent de recopier les dépêches de l'AFP sans prendre la peine d'une nécessaire relecture. Las ! ces dernières sont parfois truffées d'incorrections (ce site en est le témoin attentif) qui, reprises telles quelles faute de temps et de moyens par des journalistes transformés en virtuoses du copier-coller, se propagent sur la Toile à vive allure. Aux dépens du bon usage de la langue française.

    À ma connaissance, seule la rédaction du Point.fr a fait l'(insurmontable ?) effort d'accorder correctement le participe passé avec son complément d'objet direct antéposé, avant de diffuser ledit article. En ce premier jour des épreuves du baccalauréat 2013, tout espoir n'est donc pas perdu.


    Voir également le billet Taxer / Traiter.

     

    Flèche

    Ce qu'il conviendrait de dire


    Certains nous ont traités de réactionnaires.

     

    « On est bien peu de chose(s)Anoblir / Ennoblir »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :