• Il l'enjoint de décliner son identité

    Il l'enjoint de décliner son identité

     « Le sergent longiligne qui brandit un mandat d'arrêt sous le nez de Mandela l'enjoint de décliner son identité. »

    (Vincent Hugeux, dans L'Express n° 3186, juillet 2012)

      

    (photo wikipedia sous licence GFDL par South Africa The Good News)

    enjoindre quelqu'un de

     

    « Comme le montre l'initiative de l'Américain Bret Easton Ellis enjoignant ses abonnés d'imaginer une suite à son sulfureux roman American Psycho, Twitter peut se révéler comme un formidable "laboratoire littéraire". »

    (Delphine Peras, dans L'Express n°3185, juillet 2012)

     

    FlècheCe que j'en pense


    Dans la famille « mieux vaut éviter d'utiliser un mot si l'on n'est pas sûr de son emploi », le verbe enjoindre, qui signifie « ordonner, prescrire, mettre en demeure » (avec l'idée d'ordre donné que ne contiennent pas inciter, inviter), tient une place de choix. Sa construction est en effet indirecte (comme pour ordonner) : enjoindre à quelqu'un de faire quelque chose (et non enjoindre quelqu'un de faire quelque chose, comme le laissent abusivement penser les exemples ci-dessus, ni enjoindre quelqu'un à faire quelque chose, comme on le voit parfois).

    De plus, se révéler (suivi d'un attribut) se construit préférablement sans comme au sens de « apparaître comme, se faire connaître comme » : Cette découverte se révèle un formidable outil de communication.


    Voir également le billet Enjoindre.

     

    Flèche

    Ce qu'il conviendrait de dire


    Le sergent lui enjoint de décliner son identité (lui = pronom COI, l'= pronom COD).

    Comme le montre l'initiative de l'Américain Bret Easton Ellis invitant ses abonnés à imaginer une suite à son sulfureux roman American Psycho, Twitter peut se révéler un formidable « laboratoire littéraire ».

     

    « Débuter un matchElle l'a accusé à tort »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    lagj01
    Mercredi 25 Octobre à 23:26

    Enjoindre est non seulement très souvent mal construit, mais il est également utilisé indûment dans le sens d'inciter ou d'inviter à faire qqch. Ainsi, dans l'exemple concernant Brent Easton Ellis, il est probable qu'il était utilisé dans ce sens, et non dans celui d'ordonner, car on imagine mal le romancier ordonnant quelque chose à ses abonnés. Votre formulation corrigée devrait donc dire qu'il «invite» ses abonnés à trouver une suite, etc.

      • Jeudi 26 Octobre à 09:44

        Vous avez raison !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :