• Hors de lui

    « Hollande n'a pas changé de nature. Il croit en lui, au retour de la croissance et donc à la baisse du chômage et à sa réélection. Et ce n'est sûrement pas l'excellente nouvelle de la libération des otages, hier, qui le fera voir l'avenir autrement qu'en rose. »
    (Cécile Amar, sur lejdd.fr, le 20 avril 2014)  
     

    (photo Wikipédia sous licence GFDL par Jean-Marc Ayrault)
     

    FlècheCe que j'en pense

    Confondre les différentes formes du pronom personnel, avouez que ça ne le fait pas, comme on dit en bon français d'aujourd'hui.

    En l'espèce, il n'y a guère qu'à la troisième personne du singulier ou du pluriel que l'hésitation est possible, entre les fonctions complément d'objet direct (le, la, les) et complément d'objet indirect (lui, leur) : Je le vois mais Je lui parle (alors que l'on ne perçoit pas de différence entre Il me voit et Il me parle).

    Dans notre exemple, faire voir − qui se construit comme montrer (quelque chose à quelqu'un) −  a déjà pour COD l'avenir ; partant, notre pronom personnel ne peut faire office que de complément d'objet indirect. Il en eût été tout autrement si l'on avait écrit : Il n'a pas baissé les bras et il le fera voir à ses détracteurs.

     

    Flèche

    Ce qu'il conviendrait de dire


    Ce n'est pas l'excellente nouvelle de la libération des otages qui lui fera voir l'avenir autrement qu'en rose.

     

    « ÉnièmeAccords perdus »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :