• Griffade

    Griffade

    « Une solution simple et efficace contre les griffades et le marquage urinaire. »

    (publicité pour un produit contre les comportements indésirables du chat, sur feliway.fr, mai 2013)

     

     
    FlècheCe que j'en pense


    Sans doute cette publicité qui passe actuellement à la télévision vous a-t-elle écorché l'oreille : griffades ? Ne parle-t-on pas de griffures chez le chat ?

    Pas si sûr... Le temps de mettre la patte sur mon Larousse et sur mon Robert, et voilà que je découvre chez nos deux frères siamois l'existence dudit substantif avec le sens de « coup de griffe »... et la mention « vieux ». Alain Rey, dans son Dictionnaire historique, porte un jugement encore plus acéré : « archaïque ou régional et familier ». Les matous de province apprécieront... Nulle mention d'usage du côté du Littré et du Dictionnaire de l'Académie, où l'on se contente de miauler l'exemple suivant : Le chat lui a donné une griffade.

    Mais alors, me direz-vous avec une vivacité toute féline et une curiosité toute chafouine, quelle différence avec griffure ? Je vous le demande... Vous donnez votre langue au chat ? Donnons-la d'abord à l'Académie : « Griffure, n.f. Égratignure due à un coup de griffe ou d'ongle », puis, par analogie, « rayure, éraflure ». Griffade désignerait donc l'action (limitée au coup de griffe) et griffure, le résultat (extensible à divers domaines). Partant, une solution contre les griffades permettrait de prévenir le coup de griffe, quand un produit contre les griffures agirait sur la plaie.

    De leur côté, les spécialistes du chat semblent opérer une distinction entre les griffades, qui sont des marquages visuels et olfactifs (pour signaler un territoire), et les griffures, qui font partie des comportements d’agression.

    Ces subtilités vous laissent perplexe ? Pas de quoi fouetter un chat, pourtant.

     

    Flèche

    Ce qu'il conviendrait de dire


    Une solution simple et efficace contre les griffades (ou plus couramment : contre les griffures, bien que le sens soit différent).

     

    « Un tant soi(t) peuIls ne se sont pas fait(s) prendre alentour(s) »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 23 Mai 2013 à 16:17

     Ah merci des précisions
    Cela m'avait écorché l'oreille (à l'écoute -pléonasme-) bien qu'intéressée car incommodée par les griffades de chat sur mes portes, réservant l'usage de griffures à celles sur la peau.
    nonobstant, je dépose respectueusement des épluchures d'orange contre la dite-porte pour éviter les marquages urinaires...Avec quelque succès je trouve

    2
    Hizgor
    Vendredi 24 Mai 2013 à 16:25

    En somme, si je vous entends bien, il faut savoir appeler un chat un chat et ce dès potron-minet en regardant, par exemple, la "télé à chats" ?

    3
    Marc81 Profil de Marc81
    Vendredi 24 Mai 2013 à 17:13

    C'est bien chat !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :