• Fragrance

    Contrairement à ce que l'on entend parfois, le terme approprié pour parler du doux parfum des fleurs, dans un registre littéraire, est fragrance (avec un  r intercalaire) et non fragance, aux forts relents de barbarisme.

    Cette rose exhale une fragrance que je ne connaissais pas.

    Il est vrai que les mots se terminant par -grance n'ont pas fait florès dans notre langue, au contraire de ceux en -gance (élégance, arrogance, etc.).

    Séparateur de texte


    Remarque
    : Dérivés du latin fragrare (« répandre une bonne odeur »), fragrance et l'adjectif associé fragrant ne doivent pas être confondus avec flagrance et flagrant (empruntés du latin flagrare, « brûler »). Flagrance, inconnu de l'Académie mais répertorié dans le Littré, désigne l'état de ce qui est flagrant, c'est-à-dire évident, patent, indéniable.

    Un flagrant délit. La flagrance d'un délit.

     

    Fragance

    Hum, ça sent le roussi...

     

    « Clore / ClôturerBénigne / Maligne »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :